Le Père dans le thème astral (Partie 3)

Image paternelle dans le thème astral (partie 3)

Pere fils arbre

"Il était là, dans ce fauteuil,

Mon spectateur du premier jour,

Comme un père débordant d'orgueil

Pour celui qui prenait son tour"

 

Il était là - Michel SARDOU

 

Voici la troisième partie de l'article consacré à l'image paternelle dans le thème natal pour approfondir les questionnements qui suivent :

 

- Quelle confiance avons nous en nous même, en notre puissance d'être et en notre capacité créative ?

- Quel est notre degré de conscience, qu'il nous incombe (personnellement) de nous réaliser conformément à ce que nous sommes intérieurement ?

- Restons nous fidèle à nous même et suivons nous un itinéraire qui nous est propre ?

- Avons nous le courage d'affronter les obstacles ?

 

Nous nous intéresserons aujourd'hui aux images paternelles de type TERRE.

 

Pour une meilleure compréhension du sujet, il peut être bon d'avoir parcouru les deux premières parties de l'article. Si vous ne l'avez pas fait et que vous prenez le train en marche, vous trouverez les liens vers les Pères de type Feu et Air en bas de page.

Sans revenir sur les bases de l'article pour ne pas être trop redondant, je rappelle simplement que l'image paternelle dans le thème astral est établie à partir des facteurs astrologiques suivants:

- Signe du Soleil

- Signes et Planètes en Maison IV

- Planètes en aspect du Soleil ou du maître de la Maison IV

 

Il ne faut donc pas s'appuyer sur le signe astrologique de votre père.

Et d'ailleurs, l'image paternelle dans votre thème n'est pas votre père en tant que tel, mais l'empreinte qu'il a laissé dans votre psychisme et qui vous montre une voie de développement et d'individualisation personnelle (ou des chemins de traverse pour les égo défaillants). En résumé, parler de l'image paternelle dans votre thème, c'est parler de vous. C'est parler de la manière dont vous avez intégré la fonction symbolique que l'image paternelle représente. Ce n'est pas parler de lui.

 

Ange terre    L'image Père de type Terre

La Terre est le premier élément traditionnellement associé au "féminin". Est-ce dire qu'une image paternelle plutôt terrestre est peu favorable à la réalisation personnelle de soi ? Ou encore pire, qu'elle peut provoquer des défaillances dans l'intégration de la masculinité ?

Evidemment que non !!

Verser dans ces raccourcis ou ces craintes ne traduirait qu'une chose : qu'on n'a pas encore intégré que s'arrêter à la sexuation des images parentales est une vision tronquée de ce qu'elles signifient.

Avec la Terre, il est vrai que l'image paternelle est face à un obstacle qui l'empêche de totalement se libérer des matrices. C'est que l'individualisation est soumise au principe de réalité et au poids (pesant parfois) qui peut limiter les possibilités, les rêves, les idéaux.

 

"Je suis le Roi du Monde" scandait Di Caprio dans Titanic, quand, debout à l'avant du bateau, il a en lui le Feu passion de son amour pour Kate, le vent de l'Air marin dans les cheveux et l'infini de l'Eau au devant comme seul horizon.

En vérité, la Terre manque cruellement dans ce tableau…

A quoi est-elle cantonnée ? Au seul métal du paquebot ? Au contact dur et froid de l'iceberg de l'histoire ?

On voit bien que la Terre ramène à la réalité et le Roi du monde s'en va par le fond. Donc non, pas de ça avec l'élément Terre, l'image paternelle ne se prend pas pour ce qu'elle n'est pas ! …. ça refroidit, j'en conviens !

Un avantage toutefois, la réalisation personnelle n'est pas du vent, du prêche, ou des belles aspirations supérieures un brin inaccessibles au toucher comme à la compréhension véritable et qui laissent un sentiment d'irréalisé ou d'irréalisable.

La Terre, c'est s'inscrire et construire dans du concret et du solide. C'est réussir à "Etre" avec simplicité et acceptation, sans regret, mais sans scrupule non plus, dans le monde de la matière tel qu'il existe et tel qu'on y est soumis. Les signes de Terre sont sans doute les meilleurs artisans pour donner forme extérieure et concrète à leur réalité intérieure. Que ce soit par les acquisitions et les possessions accumulées (Taureau), par les engagements au service commun (Vierge) ou par l'accession ambitieuse, au pouvoir qui domine tout cela (Capricorne), la réalisation personnelle est rarement vaine. Dans cette optique, et pour une image paternelle bien intégrée, il conviendrait que les adultes qui incarneront un modèle pour cette fonction, témoignent d'un complet épanouissement dans leurs occupations quotidiennes (souvent leur travail) et dans la jouissance légitime des retombées et fruits de celles-ci. Faute de quoi, on peut facilement dériver vers une confusion forte de conséquence : AVOIR avant d'ETRE et donc, ne réussir à se définir que derrière ce que l'on possède (choses, gens, place et rôle social). Ce qui revient malheureusement souvent, à s'espérer mieux en louchant sur ce qu'on n'a pas !

  

MinotaureL'image paternelle de type Vénus / Taureau :

Nous allons voir l'importance du TEMPS avec les 3 signes de Terre. Mais il est vrai que le rapport à la question temporelle se décline différemment selon les trois signes. Avec le Taureau, ce qui compte, c'est de s'inscrire dans la durée.

Le Père Taureau peut incarner cette force tranquille (NDLR : aucun lien avec un slogan présidentiel) qui paraît ne jamais s'user, ni même défaillir devant l'adversité. Une adversité qui est quasi inexistante d'ailleurs, tant l'édifice paternel semble solide. Notons que si cette adversité est peu présente, ce n'est pas tant à cause des armes de dissuasions déployées pour décourager les assauts, que parce qu'elle est finalement construite sur des bases saines qui ne sauraient être remises en causes.

 

En effet, la réalisation personnelle en mode Taureau se nourrit des bienfaits de la simplicité et de l'aisance à vivre dans la matière. Ce qui compte n'est pas d'être au sommet (il laisse les pics à son homologue Capricorne et se garde l'herbe verte et tendre qui pousse dans les rondeurs des collines et des plaines !).

Il n'est pas dans la nature du Père Taureau de se compliquer la vie avec des questions métaphysiques. Et pour cela, il sait œuvrer, patiemment s'il le faut, pour se construire un environnement reposant et stable qui comblera ses besoins de quiétude. Ce n'est pas son genre de mettre la charrue avant les bœufs (et nous gagerons qu'il s'y connait). Mais cela ne va pas l'empêcher de désirer le beurre et l'argent du beurre (Surtout si le lait qui a servi vient de Madame !).  Il faut bien rendre à César ce qui est à César ! (Bon d'accord j'arrête avec les expressions…)

 

Puissant ou pas, sa réalisation passe par sa capacité d'enracinement personnel dans ses lieux, dans ses liens, dans ses idées et dans ses plaisirs. Vous aurez bien sûr noté l'emploi du pronom possessif. Car c'est bien là tout le risque d'une image paternelle Taureau mal intégrée : la possessivité, l'appropriation, l'inertie, la lourdeur des idées et attitudes arrêtées. Ce serait typiquement la confusion entre ETRE et AVOIR, confusion qui guette l'image Père Taureau plus fortement encore, que les autres signes de Terre.

 

Certes, pour l'enfant marqué par cette image paternelle, il sera donc important d'avoir un modèle paternel constant. Mais il conviendrait que cette constance soit davantage appuyée sur la ligne de conduite et dans les engagements que sur son attachement aux résultats concrets de ceux-ci… fussent-ils l'accumulation de jolies choses :

"Je suis un homme plein d'ambitions

Belle voiture belle maison

Dans la chambre, dans le salon

Je tourne en rond je tourne en rond"

Je suis un homme - Zazie.

C'est ainsi que ce Père Taureau guidera le mieux son enfant sur la voie de son Héros intérieur et lui évitera d'être le Chêne de la Fable : Un Héros qui aura compris que la Force véritable ne se trouve pas dans la résistance au changement ou la confrontation par peur de perdre des acquis forcément périssables, mais qu'elle est dans la confiance et la fidélité à sa ligne de conduite pour pouvoir sans regrets les renouveler.

 

 

Pere viergeL'image paternelle de type Cérès / Vierge :

Les images paternelles Vierge et Capricorne (qui suit) ne sauraient envisager que la réalisation personnelle puisse être pleine et satisfaisante, sans être intégrée à la société qui nous accueille.  Elles véhiculent l'image que chacun se doit, par sa participation personnelle, de s'acquitter d'une dette envers cette société à laquelle on est redevable puisqu'elle nous permet de vivre !

 

Le Père Vierge rajoute cette spécificité qu'il gardait du Taureau qui le précède : la simplicité. Cela l'amène plutôt à chercher à se réaliser dans son sens du service et du travail. C'est avec humilité et acceptation qu'il se met à disposition du "remboursement" de sa dette sociétale.

 

Voilà qui ne semble pas faire rêver, qui ne semble pas faire très héroïque. Alors le Père Vierge est-il passé à côté de son rôle de Héros dans les yeux de ses enfants ?

 

Bien sûr que non. L'image paternelle Vierge bien intégrée ne reflètera pas l'asservissement frustrant à la tyrannie des obligations domestiques et quotidiennes qu'on pourrait imaginer.

Et ce, parce que le Père Vierge peut transmettre le formidable pouvoir qu'est la capacité de (se) remettre en question de manière constructive. Et croyez moi, c'est un pouvoir plus généreux qu'il en a l'air, précieux et bien peu courant !

 

Mais pour cela, il est indispensable que le temps cher aux signes de Terre, soit ici découpé, mesuré et optimisé pour concilier désirs d'amélioration de soi à sens de la limite et de la différenciation. Car cela seul, permettra d'éviter le sentiment de soumission auto-insatisfaisant au poids et à la charge mentale de la vie en société.

 

Pour l'enfant, il sera donc important que ce Père renvoie une bonne capacité à structurer son quotidien en gardant un certain contrôle mental sur ce qu'il consent et sur ce qu'il refuse en souveraine et sincère acceptation. Ce sens de la mesure sera nécessaire afin qu'il ne se plaigne pas du sentiment de servitude à ses prétendues obligations. 

 

Les capacités mentales introspectives et les exigences de qualité et de pureté de ce Père Vierge, serviront alors de manière constructive à développer ses savoirs et ses savoir-faire au-delà du niveau commun.

Il deviendra un modèle de spécialisation et de maîtrise -souvent technique- bien vécues, de professionnalisme (qu'il fasse d'ailleurs son métier de ses compétences, ou pas. Il y a moyen d'être "pro" sans exercice effectif de la profession correspondante).

 

La voie de la réalisation personnelle se tiendra donc là, dans le regard critique mais confiant que ses enfants apprendront à porter sur eux-mêmes ; le regard du Héros qui ne se prend pas pour tel, le regard qui les conduira à ne jamais verser dans la facilité de la suffisance, sans dépréciation pour autant, ni perfectionnisme paralysant et autocensure.

 

Pere capricorneL'image paternelle de type Saturne / Capricorne :

Avec le Soleil, Saturne est une planète traditionnellement reliée au Père. On lui associe souvent le Père dévoreur de lumière (tel Cronos avalant ses enfants dans la mythologie grecque). Pas très réjouissant comme première approche ! Si vous lisez régulièrement mes articles, vous savez que je ne suis pas un inconditionnel de la tradition qui fait de Saturne le Grand Maléfique et tout ça !

 

Il y a bien sûr du bon dans l'image paternelle Capricorne, et à fortiori parce qu'il est le signe opposé au Cancer et donc à la Lune (planète clé de l'image maternelle). Pour les objectifs de prise en charge de soi et d'autonomisation (qui sont quand même des principes de bases relatifs à l'image paternelle), et bien on ne fait pas beaucoup mieux !

Le Père Capricorne sera le mieux placé pour incarner que la responsabilité revient à chacun de s'auto-réaliser sans s'appuyer sur la facilité du soutien des autres. C'est à force de rectitude et d'intégrité sans faille aux règles qu'il s'est fixées que ce Père atteint les objectifs qui sont les siens. Que ceux-ci le conduisent haut dans la réussite sociale et les responsabilités ou loin dans l'ascétisme et le contrôle de ses besoins individuels, ils sont de toute façon hors d'atteinte sans une discipline personnelle rigoureuse et exemplaire qui donne le pouvoir.

 

Le temps joue ici en sa faveur et l'héroïsme paternel tient dans la vision d'ensemble de son œuvre et de sa progression personnelle (verticale vers le haut de la pyramide sociale hiérarchique ou vers le bas du détachement et du dépouillement de ce qui est futilité à sa sagesse).

L'enfant marqué par cette image paternelle aura tout intérêt à se sentir encouragé dans ses ambitions qui peuvent être grandes. Etre encouragé ne signifiera cependant pas être aidé ou être accompagné, ce qu'il aura facilement tendance à assimiler comme être assisté et ne l'aiderait pas à prendre confiance en sa capacité à se dresser seul.

 

Je pense qu'il faudra néanmoins prendre garde à deux pièges principaux :

- Comme la Vierge, l'image Père Capricorne peut aussi conduire à une obéissance décérébrée et douloureuse aux obligations et aux responsabilités si l'enfant n'a pas pu identifier et suivre sa voie propre en grandissant. Il reportera alors toute sa rigidité et son intransigeance dans une discipline quotidienne pénible et dénuée de sens puisque dénuée de but à atteindre pour la justifier.

- Il serait profitable que le sens de la collectivité et des responsabilité du Père Capricorne ne le coupe pas de ses besoins individuels.

Dans son ascension, leurs déni lié à l'orgueil de l'autonomie, pourrait conduire l'enfant à un pas de franchir le col de l'Isolement. C'est ce qui pend au nez quand le Héros se sent fort de n'avoir besoin de personne !

 

Mais si ces pièges sont évités, le Père Capricorne sera, certes, un Père qui privilégie l'exigence sur la complaisance. Ce sera un Père qui renverra à ses enfants que la Grandeur attend le nombre des années, mais qu'il faut se mettre en chemin dés à présent car la route est longue ! Incarner son propre Héros, ça se mérite ! Et ça s'obtient par l'effort et l'endurance à la tâche.

Bien assimilée, elle fera des enfants dont le Père sera fier (peut-être sans le dire). Et il aura de quoi l'être, à les savoir capables de garder un cap malgré les difficultés qui se présentent et sans avoir besoin de se réfugier au nid !!

 

 

Va suivre prochainement la quatrième et dernière partie de l'article avec les images paternelles de type Eau (Cancer, Scorpion et Poissons)

 

Liens vers les deux premières parties de l'article :

http://www.aucoteduranie.com/pages/articles/articles-de-fond/la-pere-dans-le-theme-astral-partie1.html

http://www.aucoteduranie.com/pages/articles/articles-de-fond/le-pere-dans-le-theme-astral-partie-2.html

 

 

Tout droit réservé, Fabrice BONVIN

Reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite de l'Auteur

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau