Le Signe du Cancer

Avant toute chose je crois qu'il est utile de rappeler ou d'expliquer qu'il est on ne peut plus normal que vous ne vous reconnaissiez pas dans l'ensemble des caractéristiques, préoccupations, ou traits de personnalité de la description du signe du Cancer qui va suivre ici. L'objectif de cet article est de dresser un portrait le plus complet possible de la dominante lunaire ou Cancer. Evidemment, votre personnalité est plus subtile et nuancée que ce monoportrait. Si vous êtes curieux de plus d'explications sur le sujet, je vous suggère de lire aussi cet autre article écrit avec simplicité et humour : Pourquoi je ne me reconnais pas dans mon signe ?

 

1- Fable du Zodiaque

LE CRABE ET LE ROCHER

 

Petit Crabe agrippé au Rocher

Tu serres dans tes pinces

Ce Vestige du Passé

Qui te retient et te coince

 

En ces termes Le Soleil d'Eté

Qui veut le dégourdir

S' adresse au Crustacé:

Il est bien temps de grandir !!

 

C'est qu'il est ma Maison

Répond l'animal

Et de tes chauds rayons

Il me protège sans mal.

 

Mon cœur reste accroché

A ses moindres recoins

C'est là que je suis né.

Je ne peux partir loin

 

J'ai tout ce qu'il faut ici

Moule et Crevette

Sont mes amis

Et tu m'embêtes !

 

Vivement la nuit !

 

 

 

Cancer rocher

Petit Crabe agrippé au Rocher

Tu serres dans tes pinces

Ce Vestige du Passé

Qui te retient et te coince

 

En ces termes la Lune d'Eté

Avec Amour et Candeur

S'adresse au Crustacé

Sensible à sa Douceur

 

Tu es l'âme du Rocher

Ton Passé t'accompagnera

Il te guidera pour progresser

Tu seras plus fort que tu ne le crois !

 

Le Crabe ferme les yeux et médite

Il entend l'âme du Rocher:

Je suis en toi plus que dans le granit

Ne t'enchaine pas tu peux y aller !

 

Le petit Crabe orne sa coquille

De bout de nacres et d'algues brunes

Il se sent fort, il part et brille

Sous les blancs rayons de Lune

 

 

 

Peut être l'avez vous oublié.

Fermez les yeux et écoutez

Il est toujours là, votre Rocher

Il vous soutient, résiste aux marées

2- Profil général du Cancer

Esquisse cancer

Nous voici face au premier signe gouverné par un luminaire : La Lune. Elle fait du Cancer l'archétype des signes d'Eau. L' Eau du Cancer est l'eau originelle, le berceau de la vie, le liquide dans lequel quelque chose d’encore secret mais de magique est en train de se passer. Sa sensibilité et la richesse de son monde intérieur le rendent très imaginatif. Il peut s'avérer très ingénieux et très fécond dans ce qu'il entreprend. Son approche créative a toujours un petit "je ne sais quoi" de Merveilleux, dans le fond ou dans la forme.

 

Tout est aussi encore si fragile, dans ses eaux primitives. Le Cancer a besoin de sécurité. Il a besoin de se sentir entouré, protégé.  Il est représenté par un crabe refermant devant lui ses pinces en une attitude qui n'a rien d'agressive puisqu'elle suggère plutôt un repli protecteur. Le Cancer est très sensible et cela peut entraver son allant. Il peut apparaître  lunatique, il change d’humeur si facilement, un détail ou une maladresse peut beaucoup l'affecter, surtout s'il vient des gens qu'il aime, et il peut se refermer dans sa coquille comme une huitre.

 

Bien qu'il soit donc "soupe au lait", il reste quelqu'un de tout a fait charmant. Il marque le début de l’été et le Cancer s'efforce d'être chaleureux. Il dégage une gentillesse et une aptitude à attirer la sympathie. Il est toujours très dévoué, poli, prêt à rendre service  pour aider et répondre aux besoins d'autrui avec une énergie qui se veut toute maternelle, mais qui ne le ménage pas beaucoup. Cela lui demande beaucoup d'efforts même s' il prend sur lui et s'il réussit très bien à ne pas le montrer.

 

Le monde extérieur peut lui apparaître bien agressif. Il a besoin de calme et de confort et ne se sent pas toujours assez combatif pour l'affronter. Une de ses principales forces est sa capacité de résistance passive. Il est très fidèle à ses idées. Face à l’adversité, il peut compter sur sa capacité d'entêtement. Le Cancer gagne les combats à l’usure. Il n'est pas facile de faire rentrer quelque chose de force dans sa carapace. Il n'est donc pas aussi influençable qu'il peut en avoir l'air. Il n'y a guère que son entourage proche qui peut parfois le raisonner.

 

Se confronter au monde extérieur est donc un effort quotidien pour le Cancer qui est de surcroît très fatigable. C'est pour cela qu'il a besoin de se ménager plus de temps de récupération que les autres. Il trouve à se ressourcer dans l'isolement de ses rêveries et dans ses petits moments qu'il se consacre entièrement, quand il semble être "ailleurs" (d'autres diraient dans la Lune).

 

De plus, il n'a pas son pareil pour se créer un cocon douillet. Puisqu’il a bien fallu qu’il se résigne à abandonner le nid de son enfance, il s’attache à recréer un œuf de plénitude dans lequel il va pouvoir vivre à son rythme. Il est capable de préserver cet espace d’intimité avec une force étonnante. La présence de sa famille proche et de ses amis restera une de ses priorités dans la vie. Bien sûr il sait qu'il doit s'ouvrir au reste, mais en toute sincérité, il ne fait cet effort que pour prendre soin d'eux.

 

Le Cancer est doté d'une très bonne mémoire. Facilement nostalgique des traditions et de ses souvenirs d'enfance, il est très ancré dans son passé. Le Cancer considère qu'on sait où on va que si on sait bien d'où on vient. Il lui est très difficile de mettre de la distance géographique ou plus métaphysique avec ses racines. C'est pour cela qu'il n'est pas rare qu'il s'entoure d'objets anciens, de photos, d'arbres généalogiques ou qu'il travaille dans les archives, dans un musée ou dans la vieille entreprise familiale transmise de génération en génération.

 

            En amour, le Cancer est très romantique. Il fantasme sa vie sentimentale. Mais rêver sa vie amoureuse, n'est pas la considérer dans sa réalité. Il a une extraordinaire faculté à voir les choses tel qu’il souhaite qu’elles soient et non telles qu’elles sont vraiment, en occultant ce qui ne lui plait pas... Il recherche plus un partenaire qui lui apportera la tendresse qui lui est nécessaire qu’un amant. La présence d’enfants sera nécessaire dans son foyer (bien qu'il puisse se comporter lui-même comme un enfant de plus). Assez immature sur le plan affectif, le Cancer peut développer des moyens de défense et de pressions propres à l'infantilisme dans ses relations intimes. Il arrive qu'il se comporte en véritable tyran domestique ou qu'il use de chantage affectif.

 

            Dans ses plus mauvais côtés, il devient buté, s'accroche à ses certitudes. Sa trop grande sensibilité ne fait pas bon ménage avec la raison. Mélangeant tout dans le marais de ses méfiances et de ses confusions, il considère toute opinion divergente comme une menace et une remise en cause de son intégrité personnelle.

 Il développe dés lors une attitude de plus en plus repliée sur son microcosme qu'il défend jalousement comme étant le seul digne de valeur et appauvrit ses eaux pleines de  promesses par sa petitesse d'esprit.

 

Crabe negatif

 

           

 

 

Cancer

Activités: Le Cancer se ménage le plus souvent possible parce qu'il est plus fatigable que la moyenne. Il s'économise et cède plus facilement qu'un autre à la passivité et à l’inertie. Il n’y a bien que pour son foyer et pour ses proches que le Cancer ne ménage pas ses efforts, car il est le premier à ne pas pouvoir se passer de confort et à mettre un point d’honneur au bien être des siens. Le reste lui demande un gros temps de récupération.

 

Adolescence : C’est une période délicate pour le Cancer qui retarde le plus possible son entrée dans l’âge adulte. Adolescent, il reste très infantile, plus jeune d’esprit que les autres, ce qui rajoute encore à ses difficultés à se confronter à eux. A un âge où l’on souhaite acquérir de l’autonomie, lui ne désire que rester près des siens. Il est primordial pour son équilibre qu’il soit amener en douceur par ses parents à s’ouvrir un peu pour voler de ses propres ailes.

 

Affaires : Le Cancer peut choisir de poursuivre une petite entreprise familiale ou un petit commerce personnel. Ce ne sera pas de toute façon un investissement et une projection de soi poussés dans l’avenir et nourris d’un désir de réussite et d’ascension. Ce qui peut lui plaire dans ce choix, c’est de faire vivre un patrimoine commencé par ses aïeux ou alors, c’est l’assurance de pouvoir travailler dans une ambiance la plus familiale possible, avec la sensation d'être un peu à la maison.

 

Age de la vie : La phase Cancer est la phase de la pré adolescence (10 – 13 ans). C’est la période de la différenciation sexuelle, la phase de latence s’est terminée. La période est propice aux premiers amours encore non sexualisés.

 

Ambition : La vie sociale du Cancer se réduit à son minimum obligatoire. Ce signe ne peut donc pas être empli d’une grande ambition professionnelle. Ses ambitions touchent plus son milieu familial. Avoir des enfants est certainement la première d’entre elles.

 

Amitié : Le Cancer a particulièrement besoin de nouer des relations fortement affectives. Les amitiés sont donc favorisées. Mais il n’est pas rare qu’il s’installe une forme de dépendance qui peut déséquilibrer la relation amicale jusqu'à la mettre en péril. De la même manière, le Cancer peut être exclusif et avoir des difficultés à avoir plusieurs amitiés simultanées. Avec ce signe où la notion de « meilleur ami » prend tout son sens.

 

Amour : La Lune domine le signe du Cancer et teinte ses amours d’une couleur qui lui est toute particulière. Les sentiments d’attachement qu’éprouve le Cancer ressemblent plus à l’amour protecteur et maternel qu’à l’amour passionnel et érotisé de la planète Vénus. Dépendant d'une relation sécurisante sur le plan affectif, le Cancer avide de tendresse peut ignorer le véritable sentiment amoureux et ne pas dissocier l’amour qu’il porte à ses parents, à ses enfants et l’amour porté à son conjoint. Il recherche l’image de ses parents à travers son partenaire et attend plus de lui le réconfort tendre d’une maman (ou d’un papa) que l’expression amoureuse d’un amant.

 

Anatomie Physiologie : Les fonctions de gestation et les fonctions nourricières sont associées au Cancer. C’est ainsi qu’on lui attribue l’utérus, les seins, la période des neuf mois de grossesse, et aussi l’estomac. Ces organes ou ses fonctions sont sensibles avec le signe du Cancer. Sur le plan du biotype morphologique, le Cancer est dit Ectomorphe et Digestif. Selon ses caractéristiques, sa corpulence se veut plutôt fine et de taille moyenne à petite, le visage est lunaire, rond mais expressif, la peau est plutôt pâle. Le signe a besoin de calme et d’un environnement de vie favorisant au maximum les fonctions végétatives du corps humain : la digestion, le sommeil notamment. Il est résistant s’il adopte un rythme de vie le plus régulier possible, un profond respect du cycle nycthéméral, une alimentation variée mais pas trop copieuse. Du repos lui est nécessaire. L’activité a tendance à fatiguer davantage ce signe que les autres. Il est capable des mêmes efforts, mais le temps de récupération est plus long. Pour cette raison, le Cancer est peu enclin à faire de l’activité physique, ce qui peut lui être préjudiciable. Vivre près de la nature, à la campagne conviendra également mieux au Cancer que l’agitation urbaine et son manque potentiel de silence. La proximité de l’eau, un climat doux avec peu de changement de température, comme le climat océanique par exemple, lui est également bien indiqué pour favoriser sa santé. Il a une assez grande tendance à la somatisation qui se traduit chez lui par des problèmes de digestion (boule à l’estomac) et une altération de l’appétit quand il est insécurisé.

 

Animal : Traditionnellement, on associe aux signes du Zodiaque un certain nombre d’animaux totem. Pour le Cancer, ce sont les invertébrés, insectes, mollusques. Leur petite taille qui évoque la fragilité de leur existence explique cela. D’ailleurs, le signe du Cancer est représenté par un crabe ou une écrevisse. Le signe est également associé aux animaux qui se protègent dans une « carapace » (escargot, tortue, hérisson, tatou, Bernard l’ermite…)

 

Argent : Le signe du Cancer est attaché à ce qu’il possède, surtout si cela le relie au passé. Il investit affectivement tout ce qui lui rappelle ses origines, son enfance ou sa mère. Nostalgique, il conserve les biens matériels parce qu’ils sont chargés de souvenirs. En ce sens, il affectionne plus les objets pour leur charge émotionnelle que pour leur valeur financière. L'argent reste une valeur trop vide de signification pour lui.

 

Art : Le Cancer est animé d’une profonde sensibilité que lui confère la Lune. Grâce à elle, il est très imaginatif. L’art peut toucher sa sensibilité et représente un moyen d’expression qu’il comprend bien. Il répond à ses besoins de créativité. Le Cancer est en mesure de vibrer face à une œuvre et de ressentir pleinement les émotions qu’elle suscite. Il est éclectique et sait aussi bien apprécier la musique, la poésie, la peinture, la sculpture… Parallèlement, son aisance avec les modes d’expression indirecte est reconnue. L’art en est un moyen évident. Il possède des aptitudes pour n’importe laquelle de ses formes.

 

Aventure : Le Cancer est probablement le plus sédentaire des douze signes du Zodiaque, un des moins actifs et des moins téméraires aussi. Il est par conséquent évident que rien ne prédispose ce signe d’Eau à se lancer dans des aventures quelques  qu’elles soient. Le besoin de calme et de sécurité prime sur tous les autres avec le Cancer qui n'affectionne pas les poussées d’adrénaline et les sensations fortes.

Cancer

Bonheur : Pour le Cancer, le bonheur appartient souvent à son passé et à la période insouciante de son enfance. Pourtant, ce n’est pas un signe triste, même s’il a souvent des périodes nostalgiques. Dans son quotidien, le Cancer trouve du bonheur dans de petites choses qui satisfont ses besoins de tendresse et de sécurité. L’harmonie qu’il crée dans son foyer en est une. Mais, pour pouvoir être bien, le Cancer est aussi souvent dépendant des autres et des attentions qui lui sont témoignées.

 

Bricolage : le Cancer a du talent. Il est habile et artiste. C’est pour lui un véritable plaisir de s’occuper de son foyer. Il a les qualités imaginatives et l’ingéniosité pour transformer tout ce qui passe dans ses mains et apporter sa touche personnelle à son décor. On dit souvent de son environnement matériel qu’il a un style propre, qu’il dégage une atmosphère véritable, souvent unique.

Cancer

 

Communication : Le Cancer est quelqu'un de charmant en société. Il s’enquiert de comment vont les autres et leurs proches. Il parle aisément, il est souriant. Il est facilement apprécié. S’il semble beaucoup communiquer, il n’échange en réalité pas beaucoup. Quand il parle, quand il se montrer aimable, c'est une manière de se protéger en se dissimulant derrière cette image sympathique et respectueuse. Les discussions houleuses sont très difficiles à gérer pour lui. Sa sensibilité et sa susceptibilité ne l'ont pas armé pour savoir gérer toute situation de communication. Blessé, il peut se fermer dans sa coquille pour laisser cicatriser le bleu à l'âme au lieu de parler de ses ressentis.

 

Concentration : Il n'est pas facile pour le Cancer de se concentrer. Il a besoin de fournir un gros effort pour y parvenir et réfléchir. C’est un effort qu’il ne peut soutenir longtemps, parce qu’il n’a pas l’esprit logique et le fil de sa pensée se déstructure facilement. Son esprit est vite envahi d’une multitude d’idées disparates et originales qu’il lui est difficile de trier et d’organiser mais qui teintent toujours merveilleusement bien les résultats qu’il obtient…

 

Conflit : Le Cancer fuit les conflits qui sont sources d’angoisse pour lui. Il est atteint dans son équilibre émotionnel quand il y a trop de tensions autour de lui. Il lui est difficile de prendre du recul et de ne pas se sentir concerné, même lorsque c’est le cas. Si c’est son milieu intime et familial qui est agressé, le Cancer sait lutter avec violence. Comme ce n’est pas pour lui une habitude, il réagit alors de manière parfois complètement disproportionnée. Le Cancer se montre en effet particulièrement susceptible et ne tolère pas les remises en question sur sa façon d’être dans l’intimité de son foyer.

 

Conseils : Le Cancer peine à demander de l'aide ou des conseils. Timide, c'est une démarche qui engage sa fragilité, qui met à jour ses faiblesses ou incapacités. Il attend souvent qu'on remarque qu'il a besoin d'aide. Son changement d'humeur, son repli sur lui même parlent à sa place. Mais il n'est pas certain qu'il sorte le nez de sa coquille si vous vous enquérez de ce qui ne va pas... A vous d'être moins susceptible que lui et de lui laisser le temps nécessaire...

 

Contradiction : Le Cancer est un signe très renfermé sur lui même et très timide. Pourtant, il marque l’apogée des signes Diurnes avec l’arrivée du début de l’été. Cette contradiction se manifeste par sa propre ambivalence à travers ses relations humaines. Toujours sympathique et accueillant, il masque en réalité ses propres craintes et est très secret et introverti. Mal à l’aise en société, en perpétuelle recherche de sécurité, être entouré d’intimes ou d’amis l’aide à se sentir mieux.

 

Couleur : C’est le blanc et les couleurs écrus ou chairs que l’on associe au Cancer. Leur pâleur et leur clarté lunaire marque le symbole de la fragilité et du rêve. Ces couleurs évoquent également la prime enfance, un âge de la vie associé au signe du Cancer.

 

Courage : Le Cancer manque assez cruellement de courage face à l’adversité. Il faut que la motivation soit forte pour qu’il sorte de sa coquille, vainque sa timidité naturelle et ose affronter les conflits. Il a tant pris l’habitude de ne considérer du monde que ce qui colle à la sécurité de son microcosme, qu'il ne trouve guère le courage d’agir que lorsque c’est justement cette sécurité qui est mise en péril.

 

Création : Bricoleur et artiste, il est très tôt à même de réaliser des créations d’autant plus surprenantes qu’elles sont intelligentes et orchestrées par son imagination débordante. Aspirant à la beauté, il sait organiser et décorer avec une indiscutable touche personnelle. Un rien l’inspire. Il aime les exercices de créations manuelles dés son plus jeune âge et il est habile très tôt : que ce soit la peinture, les travaux d’aiguille, la sculpture, ou je ne sois quoi encore, tout l’intéresse et il est doué pour tout. C’est un excellent moyen d’épanouissement pour lui qui peut souffrir de timidité et de difficultés relationnelles et sociales.

 

Culture : L’Eau n’est pas spécialement un élément de savoir, mais le Cancer est certes curieux et il dispose aussi d’une excellente mémoire. Il assimile très facilement les informations qui l’intéressent. La Lune étant sa planète maîtresse, on peut supposer qu’il se tourne plus vers l'histoire, l’art et la littérature que vers les sciences trop rigoureuses et ne laissant pas suffisamment de place au rêve et à l’imaginaire ou à la sensibilité.

 

Curiosité : Sa curiosité intellectuelle est dans la moyenne, mais chaque signe a aussi ses petits travers et le Cancer peut faire preuve d’indiscrétion et faire le jeu des commérages de voisinage.

Cancer

Danger : Le principal danger qui guette le Cancer est son enfermement dans les certitudes de son hermétique carapace. Il peut s'entêter parce qu'il considérera comme un intrusion agressive toute tentative de le faire changer. Imaginer que ce puisse être un acte bienveillant de la part des autres lui est difficile. Le changement ne peut se faire que de l'intérieur et seuls ses intimes pourront l'influencer.

 

Déception : Susceptible, le comportement des autres peut le décevoir, d’autant qu’il peut manquer de tolérance et d’ouverture d’esprit, mais la plupart du temps, il préfèrera alors fermer les yeux et se recentrer sur lui même pour passer à autre chose. Si beaucoup de signes ont besoins de s’éloigner de leur quotidien pour s’évader, pour le Cancer, c’est tout le contraire, rien de tel que de se replier pour se ressourcer.

 

Discipline : Le Cancer est respectueux de la hiérarchie, le plus souvent parce qu’il la craint. L’autoritarisme a des effets dramatiques sur lui. Il est si simple de lui demander avec amabilité ce qu’on attend de lui et il est si perméable au stress des autres… Il s’efforce d’être discipliné au maximum, au risque d’en tomber malade. En contre partie, on ne fait pas ce qu’on veut du Cancer, si on n’est pas intime ou n'a pas autorité sur lui. Et bien que ce soit le plus souvent par ses manifestations de générosité et de bienveillance que le Cancer se fait respecter et obéir, il sait également se montrer tyrannique avec ses proches s’il n’a pas d’autre moyen de faire appliquer ses exigences.

 

Domination : Le Cancer n’est pas un signe exerçant naturellement de l'autorité sur autrui, que ce soit par le charisme ou par la force. Il est donc rarement en position sociale de domination. Quand cela arrive, le Cancer est d'humeur trop instable pour disposer des qualités d’un leader. Il n'est pas assez détaché émotionnellement dans ses rapports humains pour gérer les relations de manière saine. Dans les meilleurs moments, il sera paternaliste ou maternant, dans les pires, il se montrera capricieux ou  tyrannique pour obtenir ce qu’il désire.

Cancer

Echec : Le Cancer réagit très mal aux échecs et n'a pas toujours une attitude constructive. Face aux échecs, le Cancer adopte une attitude de repli fataliste. Plutôt que de justifier ses actes, chercher à améliorer la situation ou essayer de comprendre les critiques qui peuvent être constructives, il se retranche sur lui même, sans jamais se remettre en question et en reportant les erreurs sur l’incompréhension des autres, leur incompétence voire leurs mauvaises intentions à son égard.

 

Egoïsme : Le Cancer n'est pas égoïste même si certaines apparences peuvent laisser penser le contraire. La Lune lui offre la capacité d'être en connexion intime avec ses propres besoins et leurs satisfactions prend une place importante dans son quotidien. Il consacre donc du temps à sa propre personne et c'est vrai qu'il s'écoute beaucoup sur le plan affectif. Pour autant, il peut développer la même sensibilité aux besoins d'autrui. Il répond de manière très attentionnée aux besoins des autres.

 

Elément : L’Eau primitive, Cardinale, est l’eau du Cancer. C’est une eau qui réunit toutes les conditions pour la germination et l’éclosion de la vie. Nous sommes au mois de juin, l’ensoleillement est généreux, les températures douces. Nous sommes dans un berceau de vie, une vie qui n’existe pas encore, mais qui va apparaître. L’eau d’une source peut-être, peu profonde, chaude, claire et pétillante.

 

Enfance : Enfant, le Cancer est très tendre, très câlin et très proche de ses parents, notamment sa mère. Il est également très ingénieux et inventif. Son imagination a besoin d'être constamment stimulée et il adore les histoires et la magie. Le petit Cancer n’est jamais sûr que son voisin de pallier n’est pas un elfe ou un farfadet…

Il est particulièrement important pour lui qu'il grandisse dans un milieu qui réponde à ses besoins de sécurité affective. Il lui sera plus difficile que pour n'importe quel autre signe d'avoir les ressources personnelles pour affronter le monde adulte s'il n'a pas été assis dans des repères familiaux chaleureux, en accord avec le milieu socio-culturel ambiant et stables.

 

Ennemi : A première vue, il semble très improbable que le Cancer se fasse des ennemis tant il est d’un naturel conciliant en groupe. Pourtant, le « placide » Cancer est obstiné et n’oublie pas les affronts. Il a très bonne mémoire et il n’est pas rare qu’il s’invente des ennemis avec qui il ne sera en conflit que dans sa tête, ses rancœurs et ses ressentis intérieurs, sans qu’aucune vague ne soit perceptible dans la réalité de leurs relations.

 

Excès : Ses principaux excès sont des excès d’enfantillage. Il peut se distinguer par son comportement capricieux.

Cancer

Famille : C’est un concept primordial pour le Cancer. On comprend ainsi qu’un drame ou qu’un mauvais équilibre familial puisse l'anéantir totalement. En famille, il cherche à reproduire l’ambiance de son enfance qui est restée si vive dans ses souvenirs. De la même manière, au travail ou en groupe, il s’efforce de rendre les relations inter individuelles le plus sympathique et familiale possible.

Mme Cancer essaie de trouver un homme qui ait besoin d’être materné, qui soit dépendant d’elle au même titre que le serait un enfant. Monsieur Cancer recherche un substitut à sa propre mère (s’il se décide à la quitter un jour). C’est un Père extraordinairement attentif aux besoins de ses enfants, un vrai papa poule qui endosse plus facilement le rôle nourricier que le rôle traditionnellement attribué au père.

 

Fantaisie : Le Cancer est très rêveur et imaginatif. Il perçoit le monde et le ressent plus qu'il ne l'analyse de manière logique. De ce mariage, naît dans son intellect la plus improbable des originalités. Elle colore sa vie et ce qu’il entreprend, et fait germer dans son quotidien de petits plus toujours surprenants.

 

Fidélité : Au niveau sentimental, le Cancer est très attaché aux valeurs phares qui forment la notion de foyer, de famille, de couple. La fidélité amoureuse en est naturellement l’un des piliers. Par conséquent, elle est indispensable. Il est également très fidèle à ses principes moraux ou à ses idées. Certains le qualifieront d'obstiné, têtu...

 

Force : Le Cancer trouve sa force dans le refuge de ses valeurs, idéologies et traditions issues du passé. Il perpétue l'histoire de sa famille, s'appuie sur la sagesse de ses aïeux et sur la solidarité du clan familial ou à un niveau plus élargi sur le sentiment d'appartenance culturel, racial, patriotique. La fidélité entêtée et la foi inébranlable en ses racines lui permet de tenir bon dans l'adversité.

Cancer

Groupe : Au milieu d'un groupe de personnes, le Cancer est probablement celui qui est le plus en retrait. Il ne fait pas de bruit et ne se met pas en avant. Il semble d'ailleurs à demi-intégré seulement. Il s'isole par moment, disparaît pour revenir... Sans que cela soit évident à première vue, il a néanmoins toute sa place. Sans coups d'éclat et sans grande manœuvre, il est un maillon essentiel de la cohésion du groupe. Son attitude calme les tensions, sa façon d'être apaise et repose. Il sait trouver les mots et les gestes nécessaires quand le besoin de se recentrer et de se ressourcer autour des valeurs nucléaires du groupe se fait ressentir.

Cancer

Honnêteté : Chez le Cancer, le groupe social prépondérant est le clan (la plupart du temps familial) de proximité. Ce microcosme peut vivre fermé sur lui même et le Cancer est le premier à maintenir sa cohésion dans son éventuel hermétisme. Tout cela fonctionne parce que ce groupe familial a ses propres règles et ses propres lois (plus ou moins en accord avec les règles et les lois communes). Le Cancer les respecte à la lettre et les perpétue.

 

Hospitalité : Pour le Cancer, la notion de foyer prend une importance immense. Chez lui, il a besoin de calme, de confort et d’une atmosphère sereine. Pour se recentrer sur lui même et se ressourcer, le principal avantage à être chez soi, c’est que les autres ne s’y trouvent pas…

Sa porte n'est pas fermée, mais il n’aime pas être dérangé. L’arrivée de quiconque à l'improviste est immanquablement vécue comme une intrusion désagréable. Mais si c’est lui qui invite, alors il n’y a pas de problème et il sera le plus hospitalier et le plus attentionné des hôtes.

 

Humeur : Peut-on demander à un signe gouverné par la Lune de ne pas être  lunatique ?

Il est si sensible que son humeur est très variable. Il lui est très difficile de masquer ses états d'âme même s'il s'y efforce. Il tait les causes de ses tourments (souvent des maladresses, des petites phrases qui n'avaient pas vocation d'être blessantes, des contrariétés ou des frustrations minimes) Mais son repli sur lui même parle à sa place. Il s'isole et s'enferme dans sa coquille. Il boude quoi autant le dire !

 

Humour : Si avoir de l'humour c'est être capable de se moquer de soi même, alors il n'en a pas beaucoup. Le Cancer souffre des railleries car il est un peu susceptible. Les boutades, même sans fond de méchanceté, l'affectent beaucoup même s'il tente tant bien que mal de le dissimuler.

Cancer

Imagination : Enfant, le Cancer invente lui même ses contes de fées et ses jeux tous plus intelligents et originaux les uns que les autres. Si on s’extasie alors devant cette merveilleuse ingéniosité imaginative, il devient plus difficile pour lui à l’âge adulte de mettre en avant ses idées issues de sa façon originale de percevoir les choses et le monde. On attend plus de pragmatisme de la part des adultes… Il possède pourtant là une richesse d’esprit qu’il doit absolument mettre à profit et savoir faire valoir.

 

Influence : Le Cancer vous semble ne pas avoir beaucoup de personnalité. C’est un leurre ! A première vue, il a l'air bien placide. Il ne s’affirme jamais haut et fort parce qu’il n’a pas la même façon de se faire un avis que les autres : lui il ressent les choses sans trop savoir expliquer pourquoi, sans avoir forcément d’arguments logiques pour étayer ses propos. En réalité, le Cancer n’est pas influençable le moins du monde. Il ne faut pas oublier que le crabe vit dans une coquille. Il est difficile d’y faire entrer quelque chose de force. Et il n’y a guère que son entourage proche qui est capable de l’influencer.

 

Instincts : De tous les instincts, c’est l’instinct protecteur maternel que le Cancer a de plus développé.

 

Intelligence : Dans l’intelligence du Cancer, la part imaginative, créative et sensible supplante de loin la part propre au raisonnement logique. Ses pensées ont du mal à suivre un ordre structuré, il manque de cohésion, d’ordre, d’esprit mathématiques. Au lieu de cela, le cours de ses idées suit des chemins non conventionnels. Ses méthodes sont originales et efficaces, bien qu’elles semblent brouillonnes et désordonnées. Il mémorise très bien et possède de bonnes capacités d’apprentissage. Il va naturellement de fait que les sciences et les disciplines intellectuelles nécessitant de la concentration et de la rigueur lui sont moins adaptées que celles faisant plus appel à la sensibilité et à l’imaginaire. Les efforts soutenus et l’assiduité de sa pensée sont tout à fait aléatoires et il se laisse si facilement distraire par des vagabondages intellectuels et des divagations.

 

Intimité : C’est un concept clé pour le signe du Cancer. Il en a énormément besoin. C’est vital pour son équilibre. Il a besoin de son petit jardin secret dans lequel il apprécie très peu que l’on cherche à pénétrer, le défendant violemment au besoin, au plus grand étonnement de tout le monde. Le Cancer a besoin de ce coin d’intimité car c’est le seul endroit au monde où  il peut véritablement être lui même et récupérer des efforts qu’il doit fournir pour se confronter au monde extérieur.

 

Intuition : Comme tous les signes d’Eau, le Cancer est intuitif. Le sommeil et les rêves revêtent beaucoup d'importance pour lui. La nuit porte conseil ? Oui, surtout chez le Cancer. Les rêves prémonitoires ? L'état de rêve éveillé ? Il peut en être coutumier.

 

Invention : Le Cancer a suffisamment d’imagination pour être un signe du Zodiaque particulièrement créatif. Il n'a pas son pareil pour redonner vie aux objets du passé ou pour leur trouver une deuxième fonction à la fois originale, pratique et esthétique .

Cancer

Jalousie : Le Cancer amoureux peut être très possessif. Il peut être sujet aux angoisses d'abandon dans ces liens affectifs. Il peut charger son partenaire de l'impossible mission de réparer ses blessures narcissiques primaires inconscientes. Sa plus grande angoisse : quand l'Autre n'est pas à la maison et qu'il "traîne" encore dehors !

 

Justice : La justice du Cancer est la justice du cœur. C'est romantique à souhait dans la dénomination, mais ce n'est pas la meilleure justice qui soit ! Tout sauf impartial, le Cancer n'aime pas trancher et ne sait de toute façon pas le faire correctement tant ses sentiments l'empêchent d'y voir clair.

Cancer

Libido : Symboliquement, on rattache le Cancer à la matrice, à la fonction de gestation et aux organes qui s’y rapportent, l’utérus particulièrement. C’est un stade ultérieur à la sexualité. Cela ressemble à la fécondité du Taureau, mais cela ne donne pas le même pouvoir sexuel. Avec le Cancer, c’est le personnage de la « Mère » qui nous intéresse. Aussi le Cancer est plus câlin, tendre et a plus besoin d’être materné et de materner en échange qu’il ne développe une véritable énergie sexuelle.

 

Lieux symboliques : Les lieux proches de l’eau douce : les bords de lac ou de rivière. Les lieux destinés aux femmes enceintes et aux nourrissons : les maternités. Le foyer de vie, la maison. 

 

Loisirs : Les activités de loisirs du Cancer seront le plus souvent solitaires. Il est plus attiré par les loisirs créatifs et calmes faisant appel au talent artistique et à l’imagination. En tout état de cause, il préfère la possibilité de rester chez lui et d’être libre d’organiser ses activités sans contraintes horaires et sans les contraintes ou les obligations inhérentes à une activité de groupe. La lecture, qui est à la fois apaisante, propice à la préparation au sommeil et qui invite à l’évasion par l’esprit lui convient particulièrement.

Cancer

Maison : Les quatre murs et le toit entre lesquels vit le Cancer sont la concrétisation de la carapace dans laquelle le crabe se retranche. C’est le lieu privilégié de ce signe. Le Cancer accorde à sa maison une importance très particulière et cela dés son jeune âge. C’est pour cela que les déménagements ou simplement le fait de devoir un jour quitter cette maison pour construire son propre foyer ne sont pas anodins pour lui. S’il le peut, le Cancer privilégiera la possibilité de rester vivre dans la maison de son enfance. S’il doit en partir, il ne serait guère étonnant qu'il n'aille pas loin. Il recherchera alors une maison qui la lui rappelle et il la meublera et choisira la décoration en fonction de ses souvenirs. En matière d’aménagement de son intérieur, le Cancer possède de grandes qualités et il n’est pas rare qu’on lui envie sa maison. Cela n’a rien d’étonnant en réalité puisqu’il s’attache tout simplement à donner une âme à cet intérieur qui devient plus que pour tout autre une projection de lui même.

 

Maturité : Avec la maturité, le Cancer peut apprendre à mieux maîtriser sa sensibilité et lutter contre ses principaux défauts de jeunesse : Caprice, Susceptibilité, Dépendance affective, Sensiblerie. Il peut apprendre à utiliser sa sensibilité pour développer ses capacités de compassion. Moins nombriliste, il saura alors apporter sa contribution sensible et poétique pour rendre plus beau le Monde.

 

Mythologie : Dans la mythologie grecque, le Cancer est un crabe ou une écrevisse dépêché par la déesse Héra pour gêner Héraclès, le fils illégitime de son époux dans l’accomplissement de ses douze travaux qui lui garantirait la reconnaissance de son essence divine. Ainsi, lors de son combat contre l’Hydre de Lerne, le crabe devait le pincer aux talons pour le détourner de sa tâche. Mais Héraclès eu tôt fait d’écraser le crabe enquiquineur. C’est pour le récompenser de ses tentatives qu’Héra plaça le crabe dans la voûte céleste, derrière les timides étoiles de la constellation du Cancer. Cette légende souligne le fragilité du signe mais aussi son obstination et ses possibles erreurs de jugement à travers ses agressions (bien que dérisoires) envers Héraclès.

Cancer

Naïveté : Le Cancer n'est pas toujours très réaliste. Il a tendance a ne voir que ce qui l'arrange et à occulter ce qui le dérange.  

 

Nature : Le Cancer, tout sensible qu’il est, est extrêmement réceptif à la beauté de la nature. Je dis bien à la beauté de la nature et non pas à la nature dans son ensemble, car la nature possède aussi des aspects cruels qui horrifient le Cancer et qu’il ne parvient pas à accepter comme faisant parti de l’ordre des choses et de la vie. Par ailleurs, vivre au grand air n'est pas vraiment adapté à ce signe qui a grand besoin de confort. Mais le calme et la sérénité qui se dégagent de certains paysages (surtout avec de l'eau, lac, mer, fleuve) lui apportent tout ce qu'il faut pour qu'il se sente bien.

Cancer

Obstacle : Face aux obstacles ou aux contrariétés, le Cancer rentre ses antennes et s’isole dans sa carapace. Il n’affronte pas de front. Mais il a la pince solide et s’il désire quelque chose, il s’agrippe. Original et obstiné, il parvient à contourner les obstacles et à la manière du crabe qui marche de côté il emprunte des chemins que lui seul a su imaginer.

 

Opportuniste : Le Cancer ne manquerait pas d'intuition pour sentir les bons moments ou pour saisir les occasions. Mais pour vraiment bénéficier de tout ce qui passe à sa portée, il faudrait que le Cancer abandonne un peu son immobilisme habituel. Il pourrait être beaucoup plus opportuniste s’il se montrait un peu plus réactif dans son ordinaire.

 

Optimisme : L’humeur du Cancer est toujours très oscillante, aussi changeante que le sont les faces de la Lune. Son humeur varie donc beaucoup au grés de ses sensation et de la satisfaction ou non de ses besoins ponctuels. Il est plus facilement nostalgique du passé que véritablement tourné vers l'avenir et cette manière d'appréhender le monde s'accorde assez mal avec l'optimisme.

 

Orgueil : Le Cancer n’est pas orgueilleux. Il ne cherche jamais à se mettre en avant personnellement ou à s’imposer de manière franche et directe. Timide, il n’aime pas monopoliser l’attention. Il n'est pas sans fierté pour autant et le Cancer est souvent très fier de ses origines, de l'histoire familiale, du nom qu'il porte.

Cancer

Paresse : Le Cancer n’est certes pas un hyperactif. Il apprécie son confort casanier et la sédentarité ne lui pose aucun problème. Il est nonchalant, mou parfois et assurément, il met la plus mauvaise volonté du monde à faire ce qu’il ne désire pas faire, à compter bien sûr qu’on parvienne à le décider à se bouger pour cela ! Donc oui, le Cancer peut être est paresseux. Il l’est par nécessité biologique. Son corps n’est pas adapté à l’effort, son esprit n’est pas construit pour une concentration intellectuelle soutenue.

 

Passion : Le concept de passion inclut forcément quelques notions de violence dans les sentiments ressentis ou dans leur expression. A partir de là, les élans passionnés lui font un peu peur. Il est très fleur bleue, très romantique. Il a besoin de douceur, de calme et de tendres échanges.

 

Philosophie : Le Cancer est beaucoup trop sensible pour avoir une philosophie cartésienne de l’existence. Il adopte une approche plus symbolique. Proche du foyer au sens large, il est également sensible aux notions de patriotisme et au paternalisme. Les idéologies de l'Etat Providence répondant de manière toute maternelle aux besoins et aux confort de vie de ses citoyens est également de principe très Cancer.

 

Pierres et métaux : Les pierres fines en relation avec le Cancer sont d’une couleur douce et reposante. Même au toucher, elles inspirent confiance par leur rondeur parfaite, leur absence d’arrêtes agressives. De couleur blanche, écrues ou laiteuses, ce sont la pierre de lune ou la perle, issues des huîtres. (Notons au passage qu’il s’agit d’une substance naturelle fabriquée de façon bien secrète et mystérieuse à l’abri d’une coquille). Ses métaux sont le zinc et l’argent.

 

Plantes et parfums : La mauve, le nénuphar, le saule et le champignon. Pour les parfums, La myrte et l’eau de fleur d’oranger.

 

Politique : Le Cancer n’est pas forcément prédisposé à être un bon politicien. Un avantage à son actif quand même, la popularité que la Lune contribue à lui apporter. Il est apprécié pour sa gentillesse, son dévouement aux autres… Des palettes de sa personnalité qu’il affiche au grand jour, parfois malgré lui et à ses dépend. Il défendrait plutôt des valeurs conservatrices : famille, patrie. Seuls le niveau politique et l’engagement associatif de proximité (commune, parents d’élèves…) lui sont bien adaptés.

 

Préjugés : Le Cancer est très têtu et on sait qu’il lui est difficile de se remettre en question. Il peut adhérer à des idées vieillottes puisqu’il s'appuie  beaucoup sur ses racines et son passé.

 

Profession : Le Cancer est-il fait pour avoir une profession ? Pour se mêler à la foule des travailleurs tous les jours, pour avoir des supérieurs ou des collègues sur le dos toute la journée ? Cela ne lui est pas facile, mais a t-il le choix ? L’idéal pour lui serait de travailler avec les enfants : pédiatrie, puériculture, instituteur, moniteur…ou alors les professions liées à la famille : aide familiale, entreprise ou petit commerce familial. Ce qui stimule sa créativité et son imagination peut aussi être indiqué : illustrateur, comédien, clown, conteur, photographe… Enfin les métiers liés au passé peuvent dans une certaine mesure l’intéresser pour ce qu’il peuvent lui apporter au plan strictement personnel : historien, conservateur de musée, géologue, antiquaire, archiviste. En dernier plan, pour leur côté peut-être plus calme et sécuritaire, les professions de l’administration peuvent lui convenir.

 

Prudence : Un maître mot pour le Cancer qui est soucieux de nature et qui se sent en permanence dans une recherche de sécurité. Il ne prend pas de risque, laisse s’installer une vie routinière qui lui convient et dont le calme et la maîtrise le rassure. L’imaginaire qu’il cultive à travers ses loisirs par exemple lui suffit pour ne pas en ressentir d’ennui.

Cancer

Qualité / Défauts : Imagination ; Sensibilité ; Réceptivité ; Fidélité ; Douceur ; Persévérance ; Altruisme ; Amour maternel ; Clairvoyance / Passivité ; Irréalisme ; Velléité ; Peur ; Instabilité ; Anxiété ; Paresse ; Frivolité ; Susceptibilité.

 

Quête d'idéal : L’idéal du Cancer se trouve dans la sécurité. Ce serait pour lui le confort, le bien être, l’entente totale entre les êtres, et surtout, le calme. Cela s’apparente un peu à un rêve ou à un monde endormi et serein… Là, le Cancer se sent libre, heureux. Il ne souffre enfin plus d’aucun stress : plus de bruit, plus de heurt… En fin de compte, l’idéal c’est aussi aucun soucis, aucun remous, aucune ride à la surface de l'eau tranquille... quelque chose qui s’apparente à la prime enfance, voire à la vie in utero, bien entouré de l’amour et de la protection de ses parents. Difficile de faire coller tout ça avec la réalité. C'est dans son foyer qu'il réussit à s'en approcher le plus

Cancer

Rancune : Le Cancer peut avoir la rancune tenace, même si sa réserve peut n’en rien laisser paraître. Alors hypocrite le Cancer ? Oui parfois, il n’oublie pas les affronts même s’il ne trouve qu’exceptionnellement la force ou le courage de se défendre de front. Mais cette rancune est passive et le Cancer n’est pas tourmenté par les désirs de vengeance. Cette rancœur qu’il peut entretenir se stigmatise plus comme une blessure à l’âme et ne se tourne pas nécessairement en énergie revancharde.

 

Regrets : Il lui arrive assez souvent d’être nostalgique. Il conserve une excellente mémoire émotionnelle du passé et de ses souvenirs. D’anciens bonheurs comme d’anciennes souffrances se rappellent souvent à lui. La période de son enfance est souvent riches de regrets. L’ambiance familiale est également souvent sublimée.

 

Réputation : Malgré ses défauts qui peuvent sembler pénibles : inconstance d’humeur, caprices, paresse parfois, manque de courage, le Cancer n’est pas mal perçu par son entourage. Il a des travers, mais il faut reconnaître qu’il n’a pas mauvais fond, ses défauts sont la conséquence de son manque de confiance en lui et de sa trop grande sensibilité. Il se fait aisément pardonner par sa disponibilité et son amabilité.

 

Responsabilités : Il s’accorde à penser que les seules importantes sont les responsabilités familiales ou celles prises envers les gens qu’il aime. Quant aux autres… s’il pouvait s'en passer...

 

Romantisme : Le Cancer est un grand romantique. Calme, la quiétude platonique des histoires d’amour fleur bleue lui convient parfaitement. Les élans passionnels l’effraient. Ainsi le Cancer « romantise » souvent ses histoires sentimentales, modifiant sans peine la réalité pour lui donner figure plus conforme à ses rêves.  

 

Rupture : Les attachements affectifs qu’éprouvent le Cancer sont rarement sans implication. Un changement dans les liens relationnels qu’il a créés est à chaque fois une épreuve dont il lui est difficile de se remettre facilement, à plus juste titre lorsqu’il s’agit d’une rupture. Si une de ses ruptures disloque le noyau familial, elle peut être très destructrice pour le Cancer : le crabe n’est plus à l’abri dans sa carapace, si c'est celle-ci qui est brisée de l’intérieur.

 

Ruse : Le Cancer n'est pas calculateur et ne sait pas tricher sur ses émotions. Il n'est donc pas dans ses préférences et ses talents premiers d'user de la ruse pour arriver à ses fins.

 

Cancer

Sacrifice : Pour ceux qu'il aime, le Cancer s'efforce d'être le plus présent possible quitte à sacrifier ses besoins personnels. Mais cela ne lui est pas aussi naturel et facile que cela peut en avoir l'air. Il sera extrêmement sensible à la reconnaissance que vous lui témoignerez. On ne peut donc pas véritablement parler de don de soi et d'abnégation. Ses efforts ne sont pas tout à fait gratuits

 

Sang froid : Le Cancer n’est pas un signe très patient. Il a du mal à prendre sur lui ses insatisfactions. En public, il se force difficilement à n’en rien laisser paraître, en privé, il  ménage moins son entourage. Le bruit l’irrite, les retards l’insupportent, la frustration lui est intolérable. Ses bouderies apparaissent souvent disproportionnées face à ce qui en est la source. C’est qu’elles sont souvent l’exutoire à beaucoup d’autres tensions accumulées dans la journée sans avoir pu être exprimées avant.

 

Secret : Le Cancer protège son intimité et sa vie privée. C'est souvent un signe pudique. Il garde son petit jardin secret et se réserve du temps pour des activités personnelles qu'il ne souhaite pas partager et dont il ne parle parfois même pas.

 

Séduction : Le Cancer séduit par sa prévenance et son amabilité. Il prend soin des autres et cela suffit souvent pour qu'il se fasse apprécié. Timide, il n'est pas un séducteur actif. La drague n'est pas tellement dans ses cordes. Mais s'il en pince pour vous, c'est dans sa sincère sensibilité à vos besoins et à ce qui vous tient à cœur qu'il parvient à séduire par petites touches répétées. Soyez sûr(e) qu'il sera là quand vous aurez besoin de quelqu'un qui vous comprenne.

 

Sensibilité : La sensibilité est un des concepts clés du Cancer. Elle est exacerbée chez lui et cela le fragilise dans certaines situations. Il serait d'ailleurs parfois plus correct de parler de sensiblerie plutôt que de sensibilité quand celle-ci freine sa confiance ne lui et son ouverture aux autres. Mais la plupart du temps sa sensibilité est une force d'amour qui le pousse à sortir de sa coquille pour faire du bien autour de lui.

 

Sexualité : L'appétence sexuelle du Cancer est très sensible aux fluctuations. La fatigue et les contrariétés influent grandement dessus. D'une manière générale, elle est plutôt végétative ou endormie mais elle est toujours saine de corps et d'esprit (si j'ose dire). C'est à dire vécue simplement et naturellement. Le Cancer préfère les plaisirs des relations charnelles plus « infantiles » : tendresse, cajoleries… N’importe quel partenaire ne fera pas l’affaire pour une histoire de sexe dissociée de l'attachement sentimental.  A noter qu’une fois qu’il a des enfants, son instinct protecteur et maternel entraîne le Cancer à privilégier son statut de parent à son statut d’amant.

 

Solitude : Le Cancer sait apprécier de se retrouver seul car ces moments lui permettent le repos. Dans l'isolement, il se laisse aller à ce que lui inspire ce moment et se recentre sur  lui même. Ces petites parenthèses lui permettent de se ressourcer pour pouvoir être de nouveau disponible, car il n'est pas un solitaire. Il a grandement besoin d'être entouré et de sentir les liens d'affections autour de lui.

 

Spiritualité : En ce qui concerne la spiritualité, le Cancer évoque le culte de la « Mère universelle ». On le retrouve dans toutes les croyances, qu’elles soient les plus primitives ou encore actuelles. Dans le monde chrétien, il s’agit simplement de la Vierge Marie. Les religions et les cultes qui rassemblent les hommes lui conviennent bien, le Cancer ne vit pas sa spiritualité dans son coin. Il a besoin de se relier à ce qui unit les hommes, particulièrement ceux qui lui sont chers.

 

Sport : Il aime beaucoup les sports artistiques et esthétiques : la danse, la gymnastique, le patinage. Mais plus encore comme spectateur que comme pratiquant. La sédentarité physique lui convient bien, il n’a pas vraiment le goût de l’effort musculaire, encore plus s’il s’agit des sports collectifs.

 

Succès : Le grand et principal succès aux yeux du Cancer, n'est pas dans ce qui le devance et le met personnellement en avant, c'est ce qu’il laisse derrière lui, ce qu’il a construit : ses enfants, sa famille, le patrimoine qu’il a su conserver et transmettre. Ses succès sont rarement d’ordre social, où alors il n’y tient pas le premier rôle, il est dans la lumière de quelqu’un d’autre qu’il a accompagné jusqu’au bout, un fidèle assistant, un deuxième nom, un reflet de la réussite comme la Lune reflète le Soleil…

 

Symbole : Le symbolisme du Cancer est très vaste. Il est représenté par un crabe qui se tient les pinces repliées sur lui, en une forme ovoïde. Cet œuf représente la fragilité de la vie, et son caractère confiné, interne à la carapace du crabe. Le Cancer reste enfermé sur une partie de sa vie dont il freine l’évolution et l’ouverture sociale par crainte de perdre le confort et la sécurité qu’il connaît. Ses pinces n’ont rien d’agressives. Elles sont plutôt orientées de façon défensive. Mais elles sont aussi solides et rien ne peut faire défaillir son obstination à se raccrocher à ses rêves, dussent-ils lui voiler la réalité.

Cancer

Tendresse : Le Cancer se montre très doux et apaisant car il a besoin de beaucoup de tendresse en retour. La brusquerie l’agresse.

 

Timidité : Le Cancer est très timide. Il n’ose pas se faire remarquer, craint toujours les réactions des autres. Par timidité, il peut se faire « écraser » socialement si personne ne vient le soutenir et l'aider à s'affirmer.

 

Traditions : Le Cancer reproduit fidèlement les rituels et les traditions qu’il a gardés de son enfance ou de la culture dans laquelle il s’est construit. Il met un point d'honneur à perpétrer ces traditions qui gardent toujours un sens très fort pour lui ne serait ce que pour les réunions de famille qu'elles provoquent.

Cancer

Union : Si le Cancer s’essaie aux flirts dans sa quête d’affectivité, il reconnaît vite qu’il a bien plus à y perdre qu’à y gagner. Il se sait fragile et souffre grandement des ruptures sentimentales. Il  pourrait devenir méfiant sentimentalement, mais il a tant besoin d’affection qu'il se raccroche à qui lui prête de l'attention et ce n'est pas nécessairement une bonne chose évidemment.  Le Cancer préfère souvent fermer les yeux sur une union qu'il sait imparfaite et il parvient très bien à se convaincre lui même qu'il n'est pas si malheureux...

Cancer

Volonté : Si l'agressivité personnelle et engagée peut lui faire parfois défaut sur le coup quand il faudrait s’affirmer face à l’adversité, il est déconcertant de constater à quel point il peut faire preuve de ténacité dans l’absolu. Il a la pince dure et on le lui fait pas lâcher ce qu'il a en tête comme ça !

 

Voyage : Les voyages sont peu faits pour le Cancer très casanier et attaché à ses racines. Les voyages de l’esprit, l’évasion rêveuse est par contre très à sa portée et il s’adonne à cette activité plus souvent que n’importe qui d’autre. Il n’y a pas mieux placé que lui pour illustrer l’expression « être dans la lune »…

 

 

Tout droit réservé, Fabrice BONVIN

Reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite de l'Auteur

 

Commentaires (3)

Laurent
Super cette illustration du Cancer, notamment par mot-clefs, c'est très original et éducatif ! Et ça doit te prendre un temps de dingue pour faire tout ça !

Bravo !

Un Ascendant Cancer, qui se retrouve bien là dedans !

Lau
Edvy
  • 2. Edvy | 20/06/2015
Très bel article du début (joli fable du crabe au passage !) à la fin et en tant qu'intéressée d'astrologie née sous le signe du Cancer, je me reconnais très bien avec quelques nuances, bien entendu, par rapport à mon ascendant et autres influences. Bravo pour cette étude et cette description de ce signe d'Eau si complète et si instructive !

Edvy
bonvin-fabrice
  • 3. bonvin-fabrice (site web) | 20/06/2015
Merci Edvy
Je ne suis pas un grand poète alors je suis d'autant plus touché que la fable ait pu plaire à une Cancer sûrement bien meilleure connaisseuse que moi !
Bonne ballade sur le site.
Fabrice

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau