Le Signe du Lion

Avant toute chose je crois qu'il est utile de rappeler ou d'expliquer qu'il est on ne peut plus normal que vous ne vous reconnaissiez pas dans l'ensemble des caractéristiques, préoccupations, ou traits de personnalité de la description du signe du Lion qui va suivre ici. L'objectif de cet article est de dresser un portrait le plus complet possible de la dominante solaire ou Lion. Evidemment, votre personnalité est plus subtile et nuancée que ce monoportrait. Si vous êtes curieux de plus d'explications sur le sujet, je vous suggère de lire aussi cet autre article écrit avec simplicité et humour : Pourquoi je ne me reconnais pas dans mon signe ?

1- Fable du Zodiaque

LES PHARES

 

Pourquoi être le reflet des phares de pacotilles ?

Chaque Cœur est un Soleil, il n'y a que ça qui brille.

 

A la Zodiac'Ademy, le Lion Vaniteux

L'apprend à ses dépends, mais ne s'en porte que mieux.

 

 

Dans le clan des Lions, Léo le petit dernier

Contre toute raison, se sent sous-estimé.

Je ne suis rien ici. A peine plus qu'un beau chat

A la Zodiac'Ademy, je serai le Roi !

 

Le destin du Héros, claironne ce Mégalo

C'est de briller partout, pas que dans son hameau !

Dans le clan des Lions, Summer la petite dernière

Voit partir son Léo, qui la laisse en arrière

 

 

Loin du clan des Lions, Léo chante sur les plateaux

Gonflé d'ambition, il s'en sort avec brio.

Partout dans la savane, on soutient son talent

Léo le grand confiant, est couronné gagnant.

 

Une année se passe, de Galas et de Soirées

Une année ça lasse, le public désabusé.

Loin du clan des Lions, Léo vit ce désaveux

Ex-star de la chanson, il est bien malheureux.

 

 

 

Expérience qui casse son amour propre de félin

C'est la crinière basse qu'il retourne près des siens.

Au hameau des Lions, personne ne l'a condamné

Il y retrouve sa place que personne n'a volée.

 

Summer s'approche de lui et Summer le câline

C'est dans son sourire, que soudain tout s'illumine.

Une tendresse qui lui aura appris cette leçon :

Ne plus confondre Amour, avec Admiration.

 

 

A quoi bon poursuivre les phares de pacotilles

Chaque Cœur est un Soleil, il n'y a que ça qui brille.

 

 

Lnk 298034b

 

2- Profil général du Lion

 

Esquisse lionLe Lion, représenté par le félin du même nom, jouit d’un symbolisme puissant. Cet animal est considéré comme le roi des animaux. Ce lien de noblesse n’est bien naturellement  pas étranger au signe astrologique non plus. Le Lion possède une grande notion de l’idéal personnel. Il est la magnificence du Moi, l'expression libre et l'autorité naturelle que doit avoir l’individu sur le collectif et le monde. Il est représenté dans une attitude de domination sereine et confiante. C’est un signe de caractère Fixe qui symbolise parfaitement bien le concept de pouvoir et de stabilité.

 

Le Lion est souvent plus exigeant avec lui-même qu'avec les autres. S’il pardonne plus facilement les faiblesses d’autrui, il ne peut, lui, se permettre des erreurs semblables. C’est son côté altier, la noblesse et le sentiment de grandeur personnelle qui ressortent ainsi. Il peut parfois en paraître condescendant, méprisant, mais ce n'est que rarement volontaire. Le monde se subdivise à ses yeux, en les Grands et les Autres. Rien de méprisable là dedans, il faut des deux selon lui ; mais inutile de préciser dans quel clan il aspire à être.

 

Cette vision de l’existence semble simpliste. Le Lion en est bien persuadé. Il sait bien que rien n’est jamais aussi restrictif. En aucun cas un jugement aussi tranché ne peut être adapté à aucune situation et il en est conscient. Le Lion n’est pas si bête. Mais il est un signe qui globalise. Sa vision des choses est de suite assez synthétique. Il cherche toujours la maîtrise et pour cela, il simplifie son rapport au monde au maximum. Il considère de toute façon qu’il n’a aucune justification à donner à ce qu’il fait ou ce qu’il pense (Depuis quand la noblesse a t-elle à se justifier ?)

 

Cette importance du Moi chez le Lion peut le mener à de l’orgueil mal placé, à de la vanité et à une sorte d’Hypertrophie de l’Ego qui lui est préjudiciable. C’est là une erreur dans laquelle il peut tomber. Il a heureusement bien souvent une trop grande notion de ce qui est noble dans les yeux d’autrui pour se fourvoyer de la sorte.

 

            Le Lion est bien sûr égocentrique, il n’est pas égoïste, nuance ! C’est au contraire un signe très généreux. Il est ouvert et sociable, accorde spontanément et de premier abord sa confiance à chacun. Il considère que les actes corroboreront ensuite mieux que les dires ou les réputations, l’opinion qu’il faut se faire d’autrui. Pour rester dans les bonnes grâces d’un Lion, il faut savoir s’en montrer digne. Le Lion sait bien également qu’apporter son aide ou son soutien augmente l’estime dans les yeux des autres.

 

Il ne le reconnaîtra jamais, mais s’il cherche à obtenir l’admiration d’autrui, c’est pour devenir digne de la sienne propre. Cette quête du Moi Idéal est un moyen de compenser le manque de confiance en soi qu’il dissimule comme une tare inavouable. Pourtant le Lion, comme les autres est lui aussi sujet aux doutes.

 

Le regard des autres, on l’aura compris, est très important pour ce signe. Il joue un rôle stimulant. Il sait se mettre en valeur, que ce soit physiquement ou dans son attitude. Il a une tendance à aimer les superlatifs, c’est un fait. Passer inaperçu est impensable pour le Lion. Il adore se faire remarquer. Il en fait trop, parfois de manière théâtrale, et il en est de même pour l’expression de ses idées ou de ses émotions. Toute atteinte à son image est une grave atteinte à son être tout entier. Il est susceptible mais il est aussi capable de pardon. Pas le pardon totalement désintéressé pour autant. Pas qu'il soit calculateur mais la nature l'a ainsi faite : Derrière  tous ses actes faits avec le cœur et généreux, il en retire souvent quelque chose de personnellement bénéfique et valorisant.

 

                Il est un signe très énergique et très constant dans son énergie. A travers ses actions, il voue un culte au travail bien fait. Dans le même ordre d’idée, le Lion apprécie l’excellence et la beauté. C’est un esthète dont les goûts sont très sûrs. Le Lion ne fait que ce qu’il fait bien ou ne fait pas du tout. Pas question de se contenter de médiocrité. Il est empli d’une ambition personnelle conséquente. Il s’est toujours senti bien plus à l’aise pour donner des consignes ou des ordres que pour en recevoir. Son sens de la gestion de ce qui l’entoure (et qu’il considère donc sous sa bonne garde) est excellent. Patriarche, paternaliste, son univers gravite autour de lui comme les astres autour du Soleil. Il désire un train de vie hors du commun, voit grand pour lui et pour les siens. Il aime souvent en dominant de manière bienveillante. Ses méthodes sont franches et directes. Il est spontané et enthousiaste, agit par coups de cœur. C’est un impulsif non empressé. Naïf, il s’imagine que tout le monde est à son image et possède le même fonctionnement, les mêmes méthodes, les mêmes idées. Il se fait souvent avoir. Les chemins tortueux, les ruses lui sont inconnues et il les méprise. Accordant trop facilement sa confiance, il a trop foi en la bonté humaine. Le berner par la flatterie est un jeu d’enfant, c’est son péché mignon. Cela dit, personne ne trahit un Lion deux fois, il faut le savoir. Souvent influent, ses revanches sont terribles. Le Lion a le don de savoir cultiver les relations utiles dans les milieux qui peuvent lui apporter soutien.

 

            Sa vie amoureuse est un élan passionnel, il l’idéalise comme tout le reste. Il est amoureux des plaisirs des sens, la sexualité est sublimée. Le Lion considère souvent que son ou sa partenaire a de la chance d’être tombé(e) sur lui. Non seulement il lui appartient donc d’être personnellement à la hauteur des ambitions qu’il s’est fixées et ne doit pas décevoir son partenaire, mais son partenaire doit aussi lui assurer et lui démontrer son admiration. Aimer un Lion, s’est souvent accepter de rester dans son ombre. Il est en effet difficile, parfois, de s’affirmer et de briller, tant sa lumière propre est éclatante. D’autant qu’il apprécierait mal qu’on porte atteinte à la position centrale dans laquelle il s’est installé. Loyal dans toutes ses relations, qu’elles soient amicales, professionnelles ou autres, le Lion est bien entendu un signe fidèle en amour.

 

Lion royal 1

          

 

 

Lion

Activités: Le Feu est l’élément du Lion. Cela implique le dynamisme. Mais le Lion est également un signe secondaire, réfléchi. L’association de ses deux principes fait du Lion une sorte de Bélier assagi. Très actif, il ne fait néanmoins pas n’importe quoi n’importe comment. Il maîtrise généralement parfaitement bien ses activités. S’il est minutieux, précis, ordonné, il n’est pas pour autant ralenti par ces précautions. Le Lion sait ce qu’il fait et surtout pourquoi il le fait. Il ne choisit que les activités susceptibles de lui apporter quelque chose en terme de prestige. Il laisse à ceux qu’il subordonne les tâches moins flatteuses.

 

Adolescence : La personnalité forte du Lion commence à pouvoir s’exprimer pendant l’adolescence. Plus autonome, il se voit confier plus de responsabilités et plus de moyens d’exercer son autorité naturelle également. Il est parfois nécessaire de le freiner un peu sans quoi il peut avoir tendance à oublier qu’il ne gouverne pas encore le monde. Pour l'heure il ne fait qu'exiger en être le centre. Mais d’une manière générale, il reste encore assez sensible aux conseils, même s’il fait mine de ne pas les entendre. L’adolescence est aussi une période où l’image extérieure est primordiale. Le Lion ne passe pas au travers du besoin d’épater les autres et d’être « dans le coup ». La dernière mode, surtout la plus coûteuse, c’est pour lui. Il soigne déjà son image de marque.

 

Affaires : Les affaires peuvent représenter pour le Lion la possibilité d’assouvir ses envies de puissance. Il choisit les grands projets, ceux qui lui apporteront le maximum de satisfaction. Fournir des efforts ne l’effraie pas. De caractère Fixe, il manque pourtant parfois de souplesse et a plus tendance à vouloir adapter le monde des affaires à sa volonté qu’à s’adapter lui-même à des situations ou des changements qu’il ne contrôle pas toujours.

 

Age de la vie : Le temps Lion correspond à l’adolescence (13 à 18 ans environ, l’âge de la majorité est important), à l’affirmation de soi, aux premiers émois amoureux et à la découverte de la sexualité adulte.

 

Ambition : Le Lion veut être le meilleur, surpasser tous ceux ce son entourage. A défaut, il voudra avoir l’air d’être le meilleur… C’est dire si l’ambition anime ce signe solaire. Le Lion a impérativement besoin d’occuper une place à la hauteur de l'image qu'il désire avoir de lui même. Le risque mégalomane existe.  La première des ambitions du Lion n’est pas forcément sociale, professionnelle ou financière. Elle recoupe essentiellement sa notion d’idéal personnel et touche plus à des qualités humaines ou philosophiques.

 

Amitié : Le Lion est amical, ouvert, communicatif. Il attire spontanément à lui reste rarement isolé. Confiant, il accorde très rapidement de la sympathie aux autres. Il possède donc un cercle de connaissance souvent élargi. S’il sait établir une priorité et une hiérarchie dans ses relations, il se montre égal à lui-même avec tous. Les amitiés du Lion sont toujours un peu teintées de rapport de force et de compétition. Ce sont souvent des gens qu’il choisit parce qu’ils sont proches de sa façon d’être. Leurs relations sont fondées sur la loyauté, la franchise et l’admiration réciproque. Ce sont des bases indispensables. Leurs fragilités sont les amours-propres individuels. Les trahisons ne sont que très difficilement pardonnables pour ce signe pourtant capable de bons gestes. Il existe des codes d’honneur qui ne peuvent pas être transgressés à ses yeux.

 

Amour : Le sentiment tend à s’enfler au maximum avec le signe du Lion et à s’universaliser. Le Lion possède en effet un capital d’amour très important. Son cœur est « gros comme ça » ! Il aime la vie, il est généreux, il aime les autres. Du parfait inconnu aux siens les plus proches, le Lion aime son prochain. Dans ses liaisons sentimentales, ce n'est pourtant pas toujours aussi parfait qu'on pourrait le supposer. Le Lion a besoin d’admirer et d’être admiré en retour. Et malheureusement, il a tendance à confondre ces deux sentiments. Cette confusion entre Amour et Admiration est fâcheuse quand la nature de la relation qui unit deux personnes est fondée dessus. Derrière l'admiration, il n'y a pas deux personnes d'égal à égal. Et ce rapport tient rarement sur la durée.

 

Anatomie Physiologie : Le Lion appartient au biotype Mésomorphe Musculaire. Sa morphologie est taillée pour l’effort et la compétition. Il est d’un physique bien proportionné, musculeux, harmonieux mais solide et endurant. Les organes qui lui sont confiés sont le cœur et une partie de la circulation sanguine, le système artériel. Ce sont des organes particulièrement vitaux, mais globalement, sa santé est bonne. Il a un rapport assez favorisé à son propre corps, en connaît bien les capacités et les limites. L’activité physique est essentielle pour ce signe. Son corps est non seulement efficace pour cela, mais elle lui permet également de se sentir bien en maîtrisant son énergie vitale et en l’optimisant. Cette énergie est très conséquente. Le Lion ne doit pas la gâcher, mais la travailler et l’entretenir. Qui plus est, son alimentation serait peut-être un peu trop riche en protéines et en apports énergétiques s’il n’avait  pas l’activité en conséquence. Il est très résistant aux agressions et aux maladies. Un climat sec de type continental lui convient mieux que trop d’humidité. Sur le plan de sa santé psychologique et de sa santé sociale, le Lion a besoin d’entretenir des relations toujours plus poussées et nombreuses.

 

Animal : Les animaux associés au signe du Lion sont des animaux emprunts d’un certain prestige symbolique. Ce sont donc bien sûr les grands félins sur la terre, mais aussi les rapaces pour les airs. On peut également lui attribuer les cerfs dont les bois et la prestance évoquent la noblesse.

 

Argent : Il est devenu nécessaire dans nos sociétés pour avoir un quelconque pouvoir ou pour exercer une influence et simplement maîtriser sa vie. Le Lion qui aime le pouvoir aime forcément l’argent. Il possède également le goût du luxe et du superflu. Il ne se cache pas d’apprécier le haut de gamme pour l’image que cela renvoie. Et s’il n’a pas les moyens, il sait aussi simuler. L’argent n’est souvent qu’une question d’apparences…

 

Art : Le Lion sait apprécier la beauté plus que l’art en lui-même. Il est un esthète mais n’a pas forcément la sensibilité profonde requise pour comprendre véritablement les messages véhiculés par les œuvres artistiques. Le Lion qui a obligatoirement besoin de créer quelque chose peut assouvir ce besoin par la projection de lui même que pourront représenter ces œuvres artistiques. D’une manière générale, ses goûts portent plutôt vers le classique, le grandiose et le faste de l’art baroque, des styles qui ont fait leur preuve en quelques sortes et qui sont surtout emprunts d’une certaine majesté ou d’une certaine démesure.

 

Aventure : S’il est à la tête des opérations, le Lion aime les challenges. Il doit pouvoir être libre de faire selon ses désirs. Actif, dynamique, courageux, il aime les risques mais ceux ci sont toujours mesurés à leur juste valeur. Le Lion ne s’autorise pas l’échec et préfère s’incliner la tête haute au bon moment dans un esprit chevaleresque qu’être humilié par une défaite.

Lion

Bonheur : Le bonheur du Lion est souvent conditionné par sa quête constante de rayonnement. Il en veut toujours plus et a du mal à se contenter de ce qu’il a, quand il  brille déjà pourtant de tous ses feux dans beaucoup de domaines de sa vie. Il recherche une existence suffisamment sûre et confortable dans laquelle il a durablement assis sa position souvent maîtresse. Mais la tentation est grande d’être toujours plus, et il aime les défis.

 

Bricolage : Le Lion est adroit et organisé. Il n’est pas mauvais bricoleur. Ceci dit, il ne s’attarde pas sur n’importe quelle basse besogne. Il se réserve pour lui les travaux de longue haleine et d’envergure. Il peut passer beaucoup de temps en bricolage, à améliorer toujours plus le confort ou l’apparence de l’objet de sa fierté (Voiture, jardin, maison…) Il utilise la technologie et le matériel les plus coûteux. L’objectif est souvent d’en mettre plein la vue !

Lion

Communication : Le Lion attire souvent à lui comme un aimant. Il est impossible de ne pas le remarquer. Il fait ce qu’il faut pour cela. C’est un signe qui marque l’apogée de la lumière estivale. Il est très expansif, très communicatif. Il est de ceux qui parlent plus fort que tout le monde et qui adorent être écouté. Il a un côté théâtral dans ses attitudes, il en fait trop. Le Soleil qui majore la notion du Moi ne lui apporte aucune gêne en public, aucune pudeur à parler de lui-même, à tout ramener à lui-même et pour lui-même aussi d’ailleurs. Sa présence est un peu étouffante par moment. Il peut choquer par tant d’impudence, mais le plus souvent, il va séduire par tant de rayonnement. D'autant que, Bienveillant, il se fait un devoir de prendre sous son aile ceux qu’il écrase par son aisance naturelle.

 

Concentration : Le Lion possède les qualités d'enthousiasme propre aux signes de Feu. De caractère Fixe, son approche intellectuelle est assez synthétique et il voit assez rapidement comment aller à l'essentiel sans se laisser distraire. Il sait donc rester efficace et opérationnel.

 

Conflit : Le Lion n'aime pas les ambiances de conflit. Mais son attitude peut en générer parce que tous n'acceptent pas sa suprématie auto proclamée.. Il est dans sa nature de maîtriser, prendre possession ; influencer… C’est son moyen d’exister, de se rassurer sur sa propre puissance et sur ses propres capacités à contrôler sa vie. Même avec les gens qu’il aime, le Lion est dans une position de domination ou dans une position de concurrence tacite, de compétition sous jacente. Il n’accepte pas d’être subordonné.

 

Conseils : Même s’il fait mine de ne pas les écouter, le Lion garde une oreille attentive aux conseils qu’on peut lui faire. Il ne supporte pas les critiques et les avis négatifs, se méfie même de toute remarque qu’on s’apprête à lui faire, voyant en elles une potentielle remise en question de sa personne. Ce qui l’ennuie le plus dans les conseils, c'est qu'il y voit une atteinte à sa position dominante. Mais soucieux de ce qu'il renvoie, il ne reste quand même pas sourd. S’il réagit mal face à un conseil, c’est en général bon signe. Il aura fait son effet.

 

Contradiction : Avec le Lion, il n’y a pas souvent de mauvaises surprises. C’est une question d’honneur pour lui que de ne pas se montrer contradictoire et Dieu sait quelle importance il accorde à l’honneur. Le Lion n’a qu’une parole. Honnête, il dit ce qu’il pense, réfléchi, il pense ce qu’il va dire. C’est un signe de confiance qui respecte ses engagements. Il veut incarner la force et l’assurance plus qu’il n’est en réalité fort et sûr de lui.

 

Couleur : Les couleurs solaires sont en toute logique les couleurs du Lion. Les jaunes et les nuances orangées, dorées ou ambrées lui sont donc symboliquement liés.

 

Courage : Le Lion impose sa force qui semble à la fois fougueuse et stable, rayonnante mais maîtrisée. Il impressionne naturellement par son charisme. Les conflits et les défis ne l'arrêtent pas. Avant de s’attaquer à lui, il faut être conscient que le Lion a des dents, des griffes et du panache !

 

Création : Le Lion a besoin de se projeter sur le monde. Il y a plusieurs moyens à cela. Le plus évident, mais le plus difficile aussi parce que curieusement les autres ne se laissent pas faire, c'est de DOMINER LE MONDE !!!  Si cela échoue, il reste la possibilité de créer quelque chose qui est un peu (beaucoup) de lui. Il envisage souvent d’ailleurs une grande œuvre, quelque chose qui laissera une trace. Toutes les destinées ne peuvent pas être exceptionnelles, mais le Lion possède toujours une grande fierté pour ce qui vient de lui, de son ouvrage. Il a besoin de créations concrètes et palpables (entreprise, œuvre d'art, artisanat... ce peut être à toutes les échelles. Ses propres enfants portent parfois toute cette signification inconsciente). Mais le Lion peut aussi s’investir dans un projet plus immatériel ou spirituel.

 

Culture : La mémoire du Lion n’est pas mauvaise. Mais il ne possède pas une curiosité intellectuelle très poussée. Il sait qu’il peut être utile d’avoir beaucoup de connaissances, notamment pour être admiré en public. Mais il n’a pas forcément l’habitude de s’encombrer non plus de ce qui ne lui sert pas. Il développe plus souvent un savoir conséquent dans un domaine précis (où il devient une référence) qu’une somme de connaissances générales disparates.

 

Curiosité : Le Lion est assez égocentrique et il lui est difficile de s'intéresser à ce qui ne peut pas le concerner à titre personnel. On ne peut donc pas vanter sa curiosité naturelle.

Lion

Danger : Le principal danger qui peut guetter le Lion est sa trop grande confiance en ses possibilités, en la nature humaine et en sa bonne étoile. Clairement, le Lion peut nourrir des objectifs démesurés et s'exposer aux désillusions. Généreux et confiant de nature, il peut se montrer bien candide et ne pas savoir éviter certaines mauvaises expériences.

 

Déception : Le Lion peut être déçu par la faiblesse et par le manque de loyauté ou de franchise. Il a souvent des difficultés à admettre que les autres puissent ne pas être à son image et n'aient pas son sens de l'honneur. Le plus important à ses yeux et de ne pas se décevoir lui-même. Il donne donc toujours le meilleur et ne s’économise que rarement.

 

Discipline : C’est un principe dont il comprend parfaitement la juste nécessité. Le Lion est ambitieux et il sait que pour être ou pour obtenir le meilleur, il faut s’astreindre à des efforts et de la rigueur. Pour autant, il ne lui est pas aussi facile de se plier à cette discipline. D'une part parce que, dominateur de nature, il a du mal à obéir à des règles qui lui sont imposées. Et d'autre part parce qu'il privilégie volontiers la voie de la facilité chaque fois que cela est possible.

 

Domination : Pour le Lion, c’est une seconde nature. Il ne cherche pas nécessairement à écraser les autres par son affirmation, mais il dégage de l'autorité naturelle. Le Lion ne se souhaite pas tyrannique, mais il aime se mettre en relief et ne s'aperçoit pas nécessairement qu'autour de lui, certains peuvent souffrir d'être dans son ombre. La confiance personnelle qu'il dégage lui donne du charisme. Subordonné, le Lion se considère dévoué mais pas dominé. S'il accepte de se soumettre à l'autorité d'autrui, c'est souvent par admiration pour celui ou celle qui lui est supérieur.

Lion

Echec : Les échecs sont particulièrement mal vécus par le Lion. Il a une grande fierté personnelle. Il se sent facilement rabaissé et humilié même pour ce qui peut paraître sans conséquence aux yeux des autres. Bon prince, il essaie toujours de sauver la face et de retourner la situation à son avantage. S'il n'y parvient pas, sa réaction peut être excessive et il est capable de mauvaise foi pour justifier son erreur ou son échec devant les autres. A moins que cela puisse le gratifier par effet rebond, il lui est difficile de reconnaître sa part de responsabilité dans les erreurs qu'il commet. Quoi qu'il en soit, il fait assez bien la part des choses au fond de lui et le Lion sait apprendre de ses malheureuses expériences.

 

Egoïsme : Il est plus convenable de parler d’égocentrisme. Le Lion ramène tout à lui. Mais l’énergie solaire qui l’anime en fait un être foncièrement ouvert et généreux. Il possède un fond de bienveillance et de paternalisme. S'il est généreux, il n'est pas altruiste. Le Lion a une conscience aigüe du sens des valeurs. S’il accorde volontiers sa confiance à tous dans un premier temps, il établit rapidement ensuite un classement d’intérêt à apporter à chacun. Son attitude peut devenir ambivalente, sa bonté d’âme est parfois condescendante et rarement désintéressée.

 

Elément : Avec le signe du Lion, le Zodiaque débute un autre cycle des quatre éléments. Il s’agit donc d’un retour au Feu. Après l’étincelle imprévisible et primordiale Bélier, c’est le feu apprivoisé et maîtrisé par l’homme dans un but utile. Ce peut être la flamme du foyer, de l’âtre, source de chaleur et de lumière. C'est aussi le Feu du Soleil dispensateur généreux de sa lumière et de sa chaleur, source de vie sur Terre et sujet de vénération.

 

Enfance : L’enfant Lion possède déjà l’optimisme et le caractère resplendissant propre au signe. Joyeux, volontaire, il possède déjà une forte personnalité et se montre directif avec sa bande de petits copains. Naïf, il faut veiller à ce que cela ne le desserve pas. Il a des difficultés à accepter qu’on lui résiste et son éducation devra s’appuyer à le corriger : tous ne peuvent pas avoir envie de le suivre constamment et chacun peut avoir des désirs personnels, certains différents des siens ! Il mettra aussi l’autorité de ses parents au défi. Lui apprendre à respecter une autorité supérieure ne sera peut être pas simple. Son éducation conditionnera beaucoup son comportement et sa sensation de supériorité par rapport aux autres pour faire de lui un généreux au grand cœur ou un égoïste ambitieux et individualiste.

 

Ennemi : Il est plus correct de parler d'adversaires que d'ennemis avec le Lion. Loyal, ce signe respecte généralement profondément ses véritables opposants.  Le Lion se crée des adversaires déclarés, avec lesquels se joue souvent un rapport de force de longue haleine. Son envie de vaincre et de dominer se couple à une certaine susceptibilité et de la rancune. Il déteste s’avouer vaincu et ne reste jamais sur une défaite mais il n'use pas de coups bas pour arriver à ses fins.

 

Excès : Le Lion incarne la nécessité de projection du Moi. Le signe est particulièrement extraverti. Il a besoin de marquer le monde extérieur de son empreinte. Cette préoccupation constante amène souvent le Lion à en faire plus que nécessaire pour se faire entendre ou pour valoriser l'expression de son Ego. Aussi n'est-il pas rare qu'il fasse des excès en tout genre pour se faire remarquer : Théâtral, il parle plus fort que tous et sur-joue les manifestations de ses ressentis, de ses désirs ou de ses émotions. Les superlatifs font partie courante de son vocabulaire pour vanter ses mérites personnels ou ceux de ses entreprises.

Lion

Famille : La famille reste une valeur phare du signe du Lion assez conservateur et proche des idéaux traditionnels. Le Lion est très proche des siens et s’octroie une place centrale dans les rapports internes au clan familial. Le Lion a beaucoup d’ambitions de réussite. Fonder une famille en fait partie. Mais il ne faut pas la fonder avec n’importe qui, pour Monsieur comme pour Madame Lion, la recherche du partenaire idéal est une grande préoccupation. Il faut avoir un physique agréable et une situation sociale prestigieuse, (si possible juste un peu moins prestigieuse que la sienne pour être exact). Il faut que le partenaire soit pour le Lion  un miroir dans lequel sa propre réussite se reflète.  Le couple Lion peut être un couple très « people » quelque que soit son niveau social. La vie de famille est rendue publique, étalée aux yeux de tous. Madame Lion est une mère qui projette de grandes ambitions sur ses enfantts et n'a de cesse de voir en eux un immense potentiel. Monsieur Lion est un idéal de père. Il représente une incontestable autorité. Ils sont des parents aimants mais quelque peu inaccessibles peut-être, qui porteront leurs enfants en projetant sur eux des espoirs de réussite toujours plus hauts. Leur amour s’exprime ainsi à travers la fierté que leurs enfants leurs apportent. Le risque pour ses enfants est dans l'énorme pression de réussite tacite qui pèse sur eux et dans la peur de décevoir et de ne pas se sentir à la hauteur des attentes parentales.

 

Fantaisie : Le Lion aime être le centre de toute les attentions. Il cherche à capter le regard. Avec son goût pour le voyant, le clinquant, il adopte parfois des parures, des tenues ou un comportement exagérément totalement fantaisiste.

 

Fidélité : La fidélité sentimentale est une notion importante chez le Lion. Il idéalise toutes les valeurs nobles, l'amour et la fidélité en font partie. Il possède un grand sens de l'honneur. S'il a pris des engagements avec son partenaire qui s'inscrivent dans ce code de conduite, le Lion entend bien les respecter. En revanche, ce n'est pas un sentimental ou un romantique. Le Lion non engagé officiellement aime la vie et ne se prive pas de satisfaire librement ses désirs.

 

Force : Le Lion dégage beaucoup de force physique (il est de constitution naturelle athlétique et il est performant dans les efforts musculaires) et de force mentale (Il a le courage de s'imposer et de prendre le contrôle. Il dégage de l'assurance et de l'autorité naturelle).

Lion

Groupe : Au sein d’un groupe, le Lion se remarque souvent au premier coup d’œil. Spontanément, il est le « représentant » du groupe, celui qui prend la parole pour parler au nom des autres. Si tous s’expriment, il est celui qui parlera le plus fort pour se faire entendre. Le Lion ne peut supporter l’idée d’être un anonyme. Naturellement dominateur, il va chercher à se placer en avant. Mais bienveillant, il perçoit ses relations avec le reste du groupe sous un rapport paternaliste : il veille sur ses protégés pour leur bien. Son Ego brillant noie dans sa lumière la personnalité de ceux qui l’accompagnent. Il arrive même que le Lion ne le fasse pas de manière volontaire. Il est naturellement charismatique, appartient à la race des leaders et c'est parfois malgré lui qu'il est promu à cette place centrale par les autres.

Lion

Honnêteté : L'honnêteté n'est pas une valeur vaine pour le Lion. Il se veut franc et loyal. Un code d’honneur et de fierté régit ses actes, un code fait de notions de bravoure et de constance. Le Lion ne se trahit jamais. Ses actes et ses décisions, directs et sans détours, sont toujours dans la droite ligne de sa volonté. Le Lion ne sait pas s’abaisser à des actes vils pour obtenir ce qu’il veut. Il ressent le besoin incessant d'être exemplaire. Car c'est dans le regard qu'on lui porte que le Lion est fier de lui même.

 

Hospitalité : Le Lion est toujours ravi de recevoir chez lui. Il sait s'adapter aux arrivées impromptues et s'efforce de mettre les petits plats dans les grands pour bien recevoir ses hôtes, mais l'accueil "à la bonne franquette" n'est pas dans ses préférences. En temps ordinaire, il ne fait pas dans la simplicité. Tout doit être mis en œuvre pour faire honneur à ses hôtes et flatter son Ego. Il est sensible aux apparences et préfère pour cela les soirées le plus mondaines possible, bien organisées avec tenues d’apparat et repas de Roi.

 

Humeur : L'humeur Lion est le plus souvent stable et au beau fixe. Il dégage la lumière solaire mieux que n'importe quel autre signe. S’il est contrarié dans ses projets, son autorité naturelle ou ses envies, il peut réagir avec force. Mais ses colères ne durent jamais longtemps puisqu'elles suffisent souvent à lui faire obtenir raison...  

 

Humour : Avoir  de l’humour, c’est commencer par savoir rire de soi même. Selon cette définition, le Lion n’en a pas beaucoup. Il est orgueilleux et susceptible. Mais rire des autres ou plaisanter sur des sujets qui ne le remettent pas en cause est parfaitement adapté à son désir de briller en société. Rire est un excellent moyen de communication et de socialisation. Et le Lion sait que l’humour est un bon moyen d'être apprécié.

Lion

Imagination : L’enfant Lion s'imagine Super Héro : Plus puissant, plus fort. Invariablement, il est le Personnage qui incarne la Justice et le Bien. C’est là un stimulant qui guidera son ambition personnelle et pourra l'emmener à être sur le devant de la scène, et à incarner un Personnage envié. Car il y a dans l'ambition Lion une part de projection de soi sur le monde qui relève du fantasme imaginaire jusque dans l'âge adulte et qui soutient ses entreprises et ses créations personnelles.

 

Influence : Le Lion exerce de manière naturelle une influence sur autrui. Il possède beaucoup de charisme et de personnalité. Il dégage une force et une assurance qui appelle à la confiance et amène les autres à l'écouter et à lui laisser une place dominante. De son côté, le Lion ne se considère pas du tout influençable et pourtant… Dangereuse et étonnante naïveté que celle du Lion. Il est si facile de le mener où l’on veut si on lui laisse croire que c’est lui qui tient les rennes.

 

Instincts : Le Lion est capable d'élever ses instincts à un niveau supérieur. Les instincts sexuels sont dominés et peuvent s'exprimer certes dans une sexualité épanouie, mais aussi à travers une créativité qui s’étend au niveau social ou culturel : c’est son esprit entreprenant, son souci de produire quelque chose de son existant, qui tient donc sa source dans un besoin viscéral et instinctuel.

 

Intelligence : L’intelligence du Lion est tournée vers l’efficacité. C’est un signe qui possède des facultés d’analyse très intéressantes. Il repère immédiatement l’essence même des choses. Il ne s’embarrasse pas des inutiles détails ou des faux problèmes. Son esprit condense pour ne retenir et ne se servir que de l’essentiel. Une difficulté réside cependant pour l'accès aux abstractions. Le Lion possède une intelligence assez pragmatique. Il lui est difficile de ne pas s'appuyer sur les expériences personnelles et le vécu. Sa réflexion peut parfois être parasitée par ses perceptions centrées sur lui même et être faussée dans son analyse.

 

Intimité : C'est une notion assez floue pour le Lion. Il expose naturellement et sans gène tout ce qui peut le toucher, même de très près. Il manque de pudeur et de retenue. Sans complexe, il incarne tellement la suprématie et l’éclat du Moi sur le Tout, qu’il apprécie mal les limites à respecter en matière d’intimité.

 

Intuition : Le Lion s'exprime et s'impose au monde avec une grande authenticité. Ses valeurs (prioritairement), et ses émotions (dans une moindre mesure)  guident ses actes ou ses choix sans entrave. Cette fidélité à son essence première suffit souvent à garantir un certain succès dans ce qu'il entreprend. Ce n'est pas véritablement de l'intuition puisque le Lion sait justifier consciemment ce qui a pu motiver ses décisions.

 

Invention : Le besoin de créer guide beaucoup les actions du Lion. Pour autant, il n’est pas un grand inventeur. Il aime les méthodes traditionnelles qui ont fait la preuve de leur efficacité. Il est assurément capable de créer, en s'appuyant sur ce qui existe déjà, et en mettant en valeur sa touche personnelle dans son œuvre, mais il lui est plus difficile d’innover véritablement.

Lion

Jalousie : Plus que la jalousie, c’est peut-être l’envie qui correspond le mieux au Lion. Il est envieux de qui a plus de pouvoir ou incarne une meilleure réussite. Bien sûr, cela peut être un défaut. Mais cela représente aussi pour lui un excellent stimulant qui pousse son ambition.

 

Justice : La Justice dans le vocabulaire Lion s'apparente au Mérite. Il considère qu'il est juste d'être récompensé de ses efforts et de profiter des avantages de sa réputation. Le contre exemple existe aussi et l'Exemplarité devient une nécessité. En effet, l'ultime punition Lion serait de tomber dans la disgrâce. Sa façon de considérer la Justice ignore donc le principe d'Egalité entre les gens. Le Lion n'est pas nécessairement un bon juge. Il manque d'impartialité.

Lion

Libido : Les désirs sexuels du Lion sont très vivaces, comme pour tous les signes de Feu chez lesquels les élans instinctifs sont puissants. Les désirs et les fantasmes peuvent prendre des allures sauvages et les caresses, ressembler à des coups de griffes. Le Lion sublime souvent son énergie sexuelle pour s'investir entièrement à travers ses entreprises personnelles et ses créations.

 

Lieux symboliques : Les maisons de jeux, les théâtres et les salles de spectacle, les palais, les lieux d’exercice du pouvoir.

 

Loisirs : Le Lion choisit la plupart du temps des loisirs sportifs et actifs. Il aime l’activité physique et possède beaucoup d’énergie à utiliser. A travers la dépense physique, il réussit à se détendre plus qu’en une heure ou deux passées dans une chaise longue. Dans le domaine artistique, il privilégie le jeu de scène Il aime tenir des rôles (surtout le premier rôle en fait !) à travers lesquels l'individu est mis en avant et ses traits sont accentués.

Lion

Maison : Le Lion possède un certain goût du faste ou du luxueux et un sens esthétique que l’on ne peut pas nier, quoiqu’un peu effacé parfois derrière le souci du voyant. Il lui arrive de manquer de simplicité. Il apprécie ce qui pousse à l’admiration. L’intérieur d’un Lion est souvent riche en meuble, en vaisselle, en bibelots. Il possède souvent plus que nécessaire. Il choisit un style clinquant, bling-bling parfois, massif et imposant, avec une certaine noblesse reconnue : les bois nobles, les matières qui inspirent la richesse : cuir, dorures… Il aime montrer sa maison et attend qu’on la remarque.

 

Maturité : Avec la maturité, le Lion apprendra à passer outre son désir d'occuper le devant de la scène. Il réussira à transformer son désir d'être admiré, en acceptation de ce qu'il est. Il saura que ce n'est pas dans l'image que l'on renvoie que se mesure la qualité de l'homme, mais dans sa fidélité à son essence individuelle. Ses qualités naturelles d'autorité et de charisme serviront dés lors à faire de lui un modèle à suivre. Elles ne seront plus des moyens de domination sur les autres. Quant il aura compris cela, alors le Lion aura trouvé ce qu'est la vrai grandeur d'âme qu'il cherche depuis toujours.

 

Mythologie : Le lion de Némée était une bête féroce jugée invincible. C’est pourquoi le terrasser fut le premier des douze travaux qu’Héraclès dut accomplir. Le cuir de l’animal était si dur qu’aucune flèche ne pouvait le traverser et Héraclès fut contraint d’étouffer le lion à mains nues pour le tuer. Son exploit accompli, il se tailla un manteau de la peau de l’animal, ce qui lui servit d’armure par la suite. Ainsi, Héraclès vêtu de la peau du lion de Némée représente le signe solaire : un homme puissant et courageux, instinctif (avec une peau de bête). Notons également qu’Héraclès est d’ascendance divine et qu’il accomplit ses travaux pour prouver qu’il a bien sa place dans l’Olympe de la même manière que le Lion s’impose lui-même d’obtenir le meilleur, aussi difficile les épreuves soient-elles.

 

Lion

Naïveté : Le Lion appréhende le monde d’une façon dénuée de travers ou de perversion. Il est direct, franc et a la naïveté de ne pas envisager qu’on puisse fonctionner autrement. Considéré ainsi, on peut effectivement qualifier le Lion de candide. Il lui arrive d’être trop bon ou trop généreux et d’être abusé, incapable de voir venir la perfidie ou le mensonge.

 

Nature : Ses goûts concernant la nature ne dépareillent pas de ses habitudes solaires. Il apprécie ses idéalisations de carte postale : la magnificence des plages des Seychelles, la Côte d’Azur… Il lui faut du splendide. Les aspects les plus humbles de la nature ne l’intéressent guère. Les vacances en mode camping sans luxe ni confort ne sont pas pour lui.

Lion

Obstacle : Bien sûr les obstacles contrarient le Lion. Pourtant, devant les freins à sa liberté de rayonner, le Lion sait trouver le courage et la motivation pour s'affirmer : Après tout, à vaincre sans mérite, on triomphe sans gloire ! (Raisonnement Lion)

 

Opportuniste : Le Lion n'est pas sûr de savoir si l'opportunisme est une qualité ou un défaut. Certes, cette faculté donne un coup de pouce au succès. Mais il la perçoit un peu comme une solution de facilité. L'opportunisme donne trop de valeurs aux circonstances. Il préfère progresser en mettant clairement en avant ses qualités de conquérant.

 

Optimisme : Le Lion est souvent d’un optimisme à toute épreuve. Il a une vision assez positive de la vie. Il sait qu'elle sera ce qu'il se donne les moyens d'en faire. Et le Lion n'attend pas après les autres pour satisfaire ses ambitions. A partir de là, le destin lui sourit assez facilement. Aide toi et le Ciel t'aidera (Autre raisonnement Lion)

 

Orgueil : Voilà sans doute le trait de personnalité le plus développé chez le Lion. Il possède les qualités et les défauts qu’un excès d’orgueil entraîne inéluctablement. Avoir de l’estime pour soi même est primordial pour le bien être. Le Lion a la chance de ne pas souffrir d’auto dévalorisation. Il ne se laisse pas rabaisser ni écraser car il possède suffisamment de fierté personnelle pour cela. Cela contribue grandement à entretenir son image de force et d’autorité, avec le respect qui les accompagne et auquel il tient tant. Pourtant, trop d’orgueil aboutit souvent aussi à une possible vanité. Le Lion n’est pas d’un naturel égoïste avec autrui, il se veut bon et généreux. Mais il est vrai qu’il se montre souvent condescendant et qu’il est très égocentrique. Trop se situer au centre de tout amène parfois son entourage à mal le juger et à le percevoir comme un nombriliste qui manque d’ouverture d’esprit.

Lion

Paresse : Il considère la paresse comme une maladie mortelle et probablement contagieuse, c’est pourquoi il fuit les gens inactifs et paresseux le plus qu’il le peut. C’est un comportement qu’il a énormément de mal à supporter chez autrui.

 

Passion : Le Lion essaie au maximum de ne pas être esclave de ses sens et de ses élans et de les maîtriser pour exploiter au maximum le potentiel énergique qui en écoule. Son enthousiasme est durable et lui permet de mener à bien ses entreprises. En amour, il est capable de tout ce qui est le plus grand. Pour lui, rien n’est jamais trop. Il déploie beaucoup d’énergie pour séduire et pour entretenir la passion.

 

Philosophie : La toute puissance du Moi représente très bien le signe du Lion. Il est volontariste et sa principale préoccupation repose sur la transformation et la conquête de l’univers par l’homme. Le Lion projette sur le Monde sa propre perception de celui-ci et entend le modeler à son image.

 

Pierres et métaux : Toutes les pierres incolores et translucides, les plus lumineuses, sont celles que la tradition astrologique donne au Lion. Ainsi, le quartz, le cristal de roche, mais également le diamant (la plus dure et la plus précieuse des pierres) sont à ce signe. Le métal phare qui lui revient est bien sûr l’or.

 

Plantes et parfums : Le tournesol, le laurier et le genêt ou le pissenlit pour sa couleur jaune. Les odeurs de l’ambre et de l’encens.

 

Politique : Il s’agit d’un domaine dans lequel le Lion a des prédispositions pour briller. Le Lion possède un grand potentiel de popularité. Il est loquace, érudit, convainquant. Il inspire confiance et respect. Loyal, il ne trahit pas ses convictions politiques et ne se laisse pas corrompre. Nul doute qu’il puisse faire un excellent politicien. Ce succès ne peut pas non plus être étranger à son goût du pouvoir. Une dérive possible cependant, le Lion peut avoir du mal à partager le pouvoir et être dans une recherche d'absolutisme qui n'est plus en phase avec nos actuelles démocraties.

 

Préjugés : Les jugements de valeurs du Lion sont ce qu'ils sont et le principal préjugé du signe revient à penser qu'ils sont universels.

 

Profession : Un statut social reconnu et enviable est indispensable pour le Lion. Il privilégie les métiers où son activité peut être une projection directe de lui même. Il aspire à jouer un rôle de premier plan : PDG, administrateur, chef sous toutes ses formes, leader, si possible dans des milieux influant ou proches de certaines doctrines (politique, religion, ambassade, professorat, syndicalisme). Il lui faut dépendre le moins possible d’une autorité supérieure. En ce sens, les professions libérales peuvent lui convenir aussi puisqu’elles lui laissent l’entière responsabilité de son entreprise et un libre arbitre qui lui est nécessaire. Esthète, les carrières en rapport avec l’art, la décoration, le commerce de luxe sont également une possibilité.

 

Prudence : Le Lion se montre très rarement imprudent. Il sait toujours ce qu’il fait et n’avance que dans la lumière. Il ne s’aventure pas à l’aveuglette. Il est courageux et audacieux, la difficulté et le danger le stimulent, mais les risques sont toujours calculés et maîtrisés, pris en parfaite connaissance des enjeux.

Lion

Qualité / Défauts : Franchise, loyauté, noblesse, ambitions, expansion, prodigalité, créativité et enthousiasme / Orgueil, tyrannie, mégalomanie, vanité, snobisme, égoïsme, narcissisme, nombrilisme et intolérance.

 

Quête d'idéal : L'idéal Lion se conjugue au grés de ses multiples ambitions personnelles. Il ne lui est pas facile de nourrir des idéaux détachés de sa propre personne. Aussi, dans sa vie quotidienne, il ne se contente jamais de ce qu’il a. Il désire le prestige : Prestige social, la haute société, l’argent, les connaissances bien placées ; Prestige professionnel, avoir des responsabilités, gouverner toujours et toujours plus ; Prestige moral, être influent, admiré pour sa droiture et ses valeurs.

Lion

Rancune : Le Lion est susceptible d’éprouver de la rancune. Il s'efforce cependant de ne pas l'entretenir. Il sait qu’il est bien plus noble de pardonner. Il aime être magnanime. S’il s’y refuse, ce sera pour une atteinte majeure à sa dignité.

 

Regrets : Le Lion connaît peu les regrets. Regretter signifie avoir abandonner, avoir échouer ou avoir perdu quelque chose. Abandonner ou renoncer à ses projets, voilà une éventualité qui ne lui ressemble pas du tout. Echouer dans ce qu’il entreprend est plutôt rare et quand cela lui arrive, le Lion parvient généralement à tourner le contexte à son avantage, du moins sur le plan des apparences.

 

Réputation : Elle est trop importante à ses yeux. Le Lion se forge une réputation et se construit une image. Certains Lion dont les moyens sont limitées peuvent dépenser plus d’énergie dans leur réputation que dans leur vie véritable. Le Lion accorde une place énorme à l’image et aux apparences. Il est important que cette réputation soit élogieuse, il a besoin d’être admiré pour être rassuré sur sa valeur et c'est là sa plus grande faiblesse.

 

Responsabilités : Le Lion possède le sens des responsabilités. Il les aime. Il n’a pas peur d’en prendre toujours davantage tant qu’il pense pouvoir les gérer. C’est un signe auquel on peut faire pleinement confiance sur ce plan. Le risque sont les excès de zèle. Le Lion peut pleinement endosser les responsabilités des autres s'il y trouve une gratification ou des honneurs.

 

Romantisme : Homme ou femme, le Lion qui a beau pouvoir jouer les machos ou les femmes de têtes reste un romantique avec un cœur et des sentiment gros comme ça. Il est un amoureux qui gardera toujours un penchant pour les stéréotypes de la séduction et du romantisme, façon héros chevaleresque délivrant la vierge emprisonnée… Tout Lion rêve de sa princesse ou de son valeureux chevalier.  

 

Rupture : Le meilleur moyen de rompre avec un Lion, c'est de l'amené à se sentir trahi ou humilié. L’Ego du signe ne se relèvera que difficilement d’une telle blessure presque autant narcissique que sentimentale. Si le Lion prend la décision d’une rupture, cette décision sera probablement sans appel et le plongera dans une souffrance morale très vive mais dont il s’efforcera de sortir la tête haute.

 

Ruse : Le Lion ignore souvent cette subtilité. Son mode d’action est franc et direct, bien que conforme aux codes de bonne conduite et aux règles sociales et relationnelles. La stratégie n’est pas forcément son point fort, la ruse encore moins. Il ignore ses chemins tortueux auxquels son esprit n’est ni préparé ni habitué. C’est un comportement chez les autres dont il apprend à se méfier et qu’il juge de manière assez négative, l’attribuant à de la fourberie et à de la lâcheté.

 

Lion

Sacrifice : La générosité du Lion est reconnue de tous ceux qui le connaissent. Parce qu’il a bon cœur, par courage ou par charité, par pitié parfois, le Lion est capable de se sacrifier pour autrui, mais ce n'est pas tout à fait sans attentes ni arrières pensées. Faire le Bien (c'est à dire ce qui peut lui faire gagner de l'estime personnelle et collective) reste souvent une de ces motivations.

 

Sang froid : Signe soumis à l'élément Feu qui fait  de lui quelqu’un de spontané. Le Lion a du mal à cacher ses émotions, n’ayant même aucune pudeur à en montrer les manifestations. Ce qu’il ressent s’exprime souvent plus par les actes que par les mots. Il n’intellectualise pas ses ressentis, il les vit dans toute leur force et leur intensité. S’il fait un effort, il est tout à fait capable d’un grand self control. Mais il reste qu’il n’est pas à l’abri de se laisser déborder par lui-même. Quand il perd son sang froid, cela ressemble à un coup d’éclat qui monte aussi vite qu’il ne retombe. Le Lion s’en veut ensuite de s’être laissé emporter la plupart du temps et sait demander pardon. Il n’a pas mauvais fond.

 

Secret : On peut lui faire confiance, le Lion sait garder les secrets qu’on lui confie. Jamais il ne trahit sa parole sur quelque domaine que ce soit et s’il a promis de se taire, il se taira. Ceci dit, pour ce qui le concerne personnellement, le Lion n'est pas signe à cultiver un jardin secret. Il n'a rien à cacher. D'ailleurs le Soleil n’appartient-il pas à tout le monde ?

 

Séduction : Le Lion attire naturellement à lui sans avoir d’effort à fournir et il le sait. Les jeux de la séduction l’amusent, mais il n’est pas infidèle à ses engagements. Le Lion a besoin d’être rassuré sur son pouvoir de séduction c'est tout. Il ne ressent le besoin de séduire pour se rassurer si cela fait trop longtemps que personne ne lui accorde de marques d’admiration. Cela ne lui sert juste alors qu’à s’assurer qu’il plaît encore.

 

Sensibilité : Sans jamais tomber dans les faiblesses de la sensiblerie, le Lion est tout de même un signe à la sensibilité exacerbée. Son cœur et sa générosité guident beaucoup de ses actions. Il semble dégager beaucoup de force personnelle alors qu’il est très sensible au regard des autres. Grand romantique, le Lion est un émotif passionné. Ce mélange de passion flamboyante (signe de Feu) et de sensibilité profonde en fait un amoureux des plus parfaits.

 

Sexualité : C’est une de ses grandes préoccupations et est idéalisée comme le reste. Le Lion s’admire en train de faire l’amour au point parfois d’en occulter un peu l’autre. Ceci dit, la vie sexuelle du Lion est souvent très satisfaisante. Son corps est fortement réceptif et sensuel. Ses désirs et sa libido sont très présents. Ses besoins sont impérieux, mais ils sont dominés et le Lion sait les enrichir et rendre sa sexualité intéressante. Il entretient le désir et sait créer une véritable entente et une véritable complicité sexuelle avec son ou sa partenaire.

 

Solitude : La solitude n’est pas du tout faite pour lui et le Lion est très sociable. Il a trop besoin d'occuper dans une position centrale entouré des autres pour se sentir exister.

 

Spiritualité : Si Dieu est pris en compte, cela est presque en tant que rival… dans un permanent défi de surpassement.

 

Sport : Le Lion possède une excellente condition physique. Il allie à la fois une grande force musculaire qui lui permet d’assurer des efforts violents conséquents et une grande résistance physique globale qui lui permet également d’être efficace longtemps et d’être endurant. Il aime l’activité physique qui valorise son corps, notamment à travers son potentiel ainsi mis en avant. J’irai jusqu’à dire que le Lion a besoin d’activité physique pour stimuler son énergie d’une part, mais aussi parce que cela représente un excellent exutoire à sa combativité et à son esprit de compétition. Son agressivité se décharge parfaitement sereinement ici, à travers un code de conduite et des règles de jeu qu’il sait apprécier qui plus est. Il va sans dire que le Lion gardera toujours l’objectif d’être le meilleur et que la confrontation par le biais des compétitions, tournois et autres championnats est indispensable. Tous les sports peuvent lui convenir. Les sports d’équipe peuvent représenter néanmoins l’inconvénient de ne pas assez mettre en avant l’individualité de chacun et le Lion saura certainement s’imposer au détriment peut-être de ses coéquipiers. Notons que son potentiel de développement physique est augmenté et que le Lion peut apprécier les disciplines telles que la musculation ou le culturisme pour l’image de maîtrise de son corps qu’elles renvoient.

 

Succès : Le Lion semble fait pour le succès et sa meilleure chance de réussite, son meilleur atout, c’est qu’il en est particulièrement persuadé lui-même. A son avis, le succès est autant le pouvoir, l’argent, la puissance, que la reconnaissance publique, la notoriété. Que ce soit dans son quartier ou qu’il devienne star internationale, le Lion s'efforce d'être connu et apprécié.

 

Symbole : Ce n’est pas un hasard si l’animal symbolique du signe est le grand félin roi des animaux. Le Lion est toujours symbole de principes nobles. On le représente assis sereinement, le front haut. Il semble dominer le Zodiaque de toute sa puissance. Sa stature fière et lumineuse en font une image du courage, de la prestance et de l’honneur. Le Lion est également souvent un symbole de bienveillance protectrice et de générosité. Symbole paternel, il évoque la force du cœur et de l’amour. Cet amour est celui qui donne la confiance en soi.

Lion

Tendresse : Il est sentimental, mais son comportement évoque moins la tendresse ou la câlinerie que l’expression chaleureuse de son attachement passionné. En amour, ses ébats ne sont pas brutaux mais restent enflammés et suggèrent plus la force que la tendresse.

 

Timidité : Le Lion refuse de se laisser enfermer derrières ses propres barreaux ! Timidité et pudeur n'appartiennent pas à son mode de fonctionnement puisqu'ils s'opposent à son besoin solaire d'affirmation. Audacieux, il affiche une assurance personnelle sans faille destinée à masquer ses faiblesses et ses doutes.

 

Traditions : Le Lion attache une assez grande importance aux us, coutumes et traditions. Il s’accorde à les perpétrer, renouvelant par cette occasion les valeurs auxquelles il se sent lié même si son parcours personnel peut l'avoir amené à s'éloigner de ses origines. Soulignons qu'il défend farouchement les privilèges de rang social.

Lion

Union : Le Lion voit dans le mariage une institution magistrale. Il est vrai qu’il est un signe assez conservateur, mais il faut reconnaître que se marier reste pour lui l’engagement indispensable d'une vie. Il porte un véritable respect pour cet acte de confiance et d’amour et le faste de la cérémonie et de cette journée doit être à la hauteur de la signification symbolique de son union.

Lion

Volonté : Une des devises du Lion : « Quand on veut, on peut ! » Cette volonté et la confiance absolue qu'il a en la réussite le rendent si fort. Il se donne les moyens d’accéder à ses idéaux et ses ambitions propres.

 

Voyage : Découvrir est une activité qui ne manque pas d’intérêt pour le signe du Lion. Le voyage en est alors un bon moyen. Il est partagé entre son goût aventurier de signe de Feu et ses préférences pour le luxe et le faste. Il n’est pas toujours facile pour lui de se situer à mi-chemin entre le style baroudeur et l’hôtel cinq étoiles. Les excursions organisées le rassurent question confort mais limitent son autonomie. Il privilégie les lieux de séjour en vogue mais souhaite se distinguer : plus loin, plus cher, plus faste sont des bons moyens...

 

 

Tout droit réservé, Fabrice BONVIN

Reproduction partielle ou totale interdite sans autorisation écrite de l'Auteur

 

Commentaires (5)

Sabyne THORPE
  • 1. Sabyne THORPE (site web) | 22/07/2015
j'ai 1 soeur Lion et deux filles Lion ascendant Lion. Je les reconnais parfaitement. Article très intéressant et complet. Merci.
Bernadette Veran
  • 2. Bernadette Veran | 20/06/2016
Lion scorpion je me suis reconnue dans certains aspects mais je pense que mon coté scorpion prend le pas parfois
Merci encore
OWIMBAWAY
  • 3. OWIMBAWAY | 19/06/2017
je suis femme Lion asc Satgittaie,
Contrairement a ce que je lis ici et un peu partout;

je suis pudique, timide n'aime pas etre le centre d'interet,
j'aime briller dans les domaines que je maitrise, mais je n'aime pas le luxe le prestige et tout ce qui est blingbling, je suis attiree par le naturel les endroits paumes je voyage la plupart du temps a la gytane en solitaire, j'aime dormir a la belle etoile avec presque rien et je me plais souvent dans ma solitude.

je suis sociable mais en meme temps timide, par contre je n'aime pas etre leader , ni etre controlee.
je me suis reconnu dans d'autres valeurs tel que la loyaute la franchise etre dur avec soi, le pardon la determination, le gout de l'aventure et du challenge.
bonvin-fabrice
  • 4. bonvin-fabrice (site web) | 20/06/2017
Bonjour et merci de votre commentaire
Il n'est pas forcément surprenant que vous ne vous retrouviez pas dans la description "pédagogique" des signes du Sagittaire et du Lion. Chaque signe ne représente pas une personnalité en réalité, mais une étape de construction de la personnalité. Et nous avons d'ailleurs tous, tous les signes dans notre thème astral. C'est pour des raisons de commodités et de facilité d'assimilation du sens de ces étapes, que les signes sont décrits en terme de caractère et de personnalité. Si cela vous intéresse, j'explique d'ailleurs ça très bien dans l'article suivant :
http://www.aucoteduranie.com/pages/articles/l-astrologie-le-consultant-laastrologue/page.html

Le tempérament que vous décrivez évoque plutôt une dominante lunaire ou neptunienne, avec une touche de Saturne. Ces astres peuvent être bien plus puissants que le Lion ou le Sagittaire dans votre thème astral. Il faudrait en considérer la carte. C'est une erreur liée à la déclinaison populaire des horoscopes que de se contenter de l'Ascendant et du signe solaire pour approcher l'astrologie. Les planètes (astres) comptent plus que les signes. D'ailleurs, cela s'appellent ASTRologie pas SIGNologie :)

Je vous souhaite une bonne navigation sur le site et espère vous avoir apporté quelques éclaircissements.
Fabrice
Laurence
  • 5. Laurence | 29/07/2017
J'ai connu beaucoup de lions (nous nous attirons, normal, je suis bélier ;) ) Fidèle, franc et honnête.... Heu... Je n'ai pas du connaitre les "bons lions"...
Égocentrique, ça... je confirme...
J'ai du caractère et ça dérange un peu le lion (j'ai même failli en arriver aux mains avec une collègue lion ;) )
Ils rugissent beaucoup mais, enfin de compte, ceux sont des adorables matous....
Je les adore

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau